Bonne affaire au Népal : les permis d’ascension moitié prix en automne !

Si l’on cite souvent les prix exorbitants des permis d’ascension pour l’Everest (11.000 dollars), il s’agit là des prix pour la haute saison, à savoir le printemps. Sur les principaux sommets, les prix sont réduits le reste de l’année. L’Everest ne coûte plus « que » 5.500 dollars l’automne venu. Et s’il vous vient l’envie de le gravir en hiver, le prix sera encore divisé. Comptez 2.750 dollars, soit 2.480 Euros. Le même ratio est appliqué sur les autres 8.000 : 50% de réduction en automne, 75% en hiver. Du coup, certains 8.000 sont bradés en automne à moins de 1.000 dollars le permis.

Lire aussi : Combien coûte l’ascension de l’Everest ?

Super prix : les 6.000 du Népal et les 8.000 du Pakistan

Certains sommets très fréquentés en automne ne subissent pas ce discount. C’est le cas de l’Ama Dablam (6.812m) qui est au même prix en automne et au printemps. Si vous cherchez à tout prix les permis les moins chers, mieux vaut cibler les sommets compris entre 6.000 et 7.000 mètres. De 400 dollars au printemps, ils passent à 200 dollars en automne. Une aubaine. Certains ne sont d’ailleurs jamais gravis, la tranquillité pour pas cher !

Du reste si vous cherchez les permis les moins cher, ce n’est pas au Népal que vous les trouverez. Côté Pakistan, le permis pour le K2 coûte 7.200 dollars pour 7 grimpeurs, soit un prix de presque 1.000 dollars par grimpeur. Sur les autres 8.000 du pays, les tarifs sont 25% moins chers.

Et dans le reste du monde ?

Si la plupart des sommets alpins restent accessibles sans permis à proprement parler, il n’en va pas de même sur les autres continents. Pour gravir le Denali, point culminant d’Amérique du Nord, le permis est fixé à 375 dollars (275 dollars si vous êtes encore jeune). Pour le Mont Rainier, un 4.000 très fréquenté à proximité du Seattle, 50 dollars suffiront (35 dollars pour les moins de 25 ans). En Amérique du Sud, sur l’Aconcagua, les tarifs varient en fonction de la saison. Dans la période la plus fréquentée (de mi-décembre à fin janvier), le permis est à 800 dollars par tête sur la voie normale. Quant au Mont Elbrouz, point culminant d’Europe, c’est à défier toute concurrence : 25 dollars seulement.

Lire aussi : Un permis pour gravir le Mont Blanc ? Pas vraiment…

Illustration © DR

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here