Un décès au Manaslu, et l’abandon de Bargiel à l’Everest

Alors que les risques font reculer de nouvelles équipes à l’Everest, une grimpeuse polonaise est morte sur les pentes du Manaslu. Au Dhaulagiri, l’aventure continue…

Assise devant sa tente, sans vie…

C’est le premier décès de la saison. Une alpiniste polonaise, Rita Bladyko, 50 ans, est morte alors qu’elle descendait du Manaslu, aux alentours du Camp 3. Après s’être plainte d’hypothermie à la montée, elle s’était sentie mal dans la nuit au Camp 4 et ses compagnons de cordée l’avaient aidée à descendre. Un journal polonais rapporte  le commentaire de Magda Gorzkowska, alpiniste présente sur la montagne. « à 500 mètres du Camp 4 j’ai rencontré une Polonaise, Rita, et son sherpa. Son état était très préoccupant, elle ne savait pas qui elle était et où elle se trouvait. J’ai réussi à la convaincre qu’il fallait descendre. Ses sherpas ont aidé. (…) Arrivés au Camp 3, nous nous sommes effondrés dans nos tentes mais son sherpa nous disait qu’elle allait mieux, nous avons entendu sa voix. » Au matin pourtant, elle était assise devant sa tente, sans vie.  

Lire aussi : Manaslu, et de 13 pour Nims, et de 2 pour Stefi !

Andrzej Bargiel renonce à son tour à l’Everest !

L’équipe de Andrzej Bargiel a abandonné sa tentative d’ascension de l’Everest et de descente à ski. Le risque d’avalanche sur la cascade de glace était trop important. Ce sont les mêmes raisons qui ont poussé plusieurs autres expéditions (de l’Everest et du Lhotse) à faire demi-tour il y a quelques jours. Le skieur extrême polonais est philosophe : « Nous devons donc mettre fin à notre expedition, parce que c’est la decision la plus raisonnable. Malheureusement ça se termine parfois de cette façon, vous devez estimer le risque et s’il est trop haut, vous devez dire ‘stop !’ » expliquait-il ce matin sur son compte facebook.

D’après l’Himalayan Times , il ne reste plus grand monde sur l’Everest. Seul Garrett Madison et quelques clients et l’ultra-trailer Kilian Jornet sont encore là. D’après leurs informations, Jornet pourrait tenter le sommet « en style alpin (…) avant le 3 octobre ».

Dhaulagiri : Après la puja, sommet en vue !

Photo de famille au Camp 2 du Dhaulagiri il y a quelques jours. On y voit notamment Sergi Mingote, Carlos Soria ou encore Moeses Fiamoncini. Quelques heures plus tôt, c’était la cérémonie rituelle de la puja. Sur la vidéo ci-dessous, on aperçoit aussi la franco-suisse Sophie Lavaud. Sergi Mingote a d’ores et déjà annoncé qu’il visait le sommet pour le 2 octobre.

Illustration © Rita Bladyko FB

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here