Sergi Mingote : 7 sommets de 8.000m sans oxygène en 444 jours !

Son projet de gravir les 14 sommets de 8.000m sans oxygène en 1.000 jours est sur les rails. Cet automne, le Catalan Sergi Mingote ciblait le Dhaulagiri. Il y a quelques minutes, il se tenait à son sommet. Depuis le Camp 3 à presque 7.250 mètres, l’effort a duré quelques 13 heures pour atteindre les 8.167 mètres du sommet.

Un effort surhumain !

Soit environ 70 mètres de dénivelé montés chaque heure. Une vitesse qui laisse entrevoir la difficulté de se mouvoir à une telle altitude avec si peu d’oxygène et de la neige sur le parcours. A nos latitudes (et nos altitudes surtout), les épreuves de kilomètre vertical se courent en 30 minutes pour les meilleurs : soit presque 2.000 m de dénivelé à l’heure à comparer avec les 70 mètres de Sergi Mingote.

A son arrivée au Camp 3, l’Espagnol avait pu se reposer quelques heures avant de repartir, vers 22 heures. Avec la quantité de neige qu’il entrevoyait sur le parcours, il estimait son ascension à quelques 16 heures ! Il a fait 3 heures de mieux que prévu !

Déjà 7 sommets !

Avec le Dhaulagiri, c’est le septième sommet de 8.000 mètres gravi par Mingote en un peu plus d’un an (444 jours). L’été 2018, il avait commencé par le Broadpeak, puis le K2. Le Manaslu l’an dernier, puis le Lhotse ce printemps. Il avait renoncé à l’Everest, sa forme faiblissant. Cet été, il ajoutait le Nanga Parbat à son tableau de chasse avant de s’attaquer au Dhaulagiri cet automne. Il est désormais à la moitié de son projet. Sept sommets atteints, sept sommets à atteindre.

Illustration © Sergi Mingote Catalonia Project 14×1000

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here