Expéditions Automne 2019 : Jelle Veyt pédale 15.000km jusqu’au Kilimandjaro !

En mai 2018, nous vous avions parlé de l’aventurier belge Jelle Veyt. Il cherchait à gravir les plus hauts sommets de chaque continent (les fameux 7 sommets) sans dépenser 1 litre d’essence. Entre les montagnes, vélo, rame, marche… Alors forcément, ça prend du temps. A l’époque, il filait vers le point culminant d’Océanie, la Pyramide Carstensz. Il avait déjà dans sa besace : l’Everest (Asie) et l’Elbrouz (Europe) !

Depuis, il est revenu du fin fond de l’Océanie. A la fin de l’été, il arrivait en Espagne. A Gibraltar, il a foncé en kayak vers les côtes africaines. Une fois arrivé côté Maroc, il a laissé son vélo en lieu sûr pour une petite pause de quelques semaines (oui et un retour chez lui en Belgique « pour raisons personnelles », en prenant train et bus pour éviter de prendre l’avion…).

Retour en Afrique, direction le Kili !

Mi-novembre, le voici de retour là où il s’était arrêté. Il est remonté sur son vélo pour quelques 15.000 kilomètres à travers le continent africain. En ligne de mire, le plus haut sommet d’Afrique : le Kilimandjaro. Il ne comptera pas ses kilomètres en plus (plusieurs milliers), pour éviter les zones impraticables et dangereuses. Dans un premier temps, cap sur le Sénégal.

Ensuite, il sera question de traverser l’Océan Atlantique… encore un autre défi avant d’enchaîner Denali (Amérique du Nord), Aconcagua (Amérique du Sud) et à la faveur de la traversée du Passage de Drake : le Mont Vinson (Antarctique). Encore du chemin à parcourir avant la fin de son incroyable défi.

Dans une récente interview pour Outdoor Journal, Jelle Veyt rappelle qu’il fait tout çà pour une bonne cause. Il lève des fonds pour une association humanitaire d’origine belge, qui aide les enfants des rues du Népal, Shangri-La Home.

Illustration Veyt à l’Everest © Jelle Veyt

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here