La Belge Anak Verhoeven excelle en grimpant du 9a+ à Oliana !

Oliana. Haut lieu de l’escalade de haut niveau. Les grimpeurs viennent du monde entier pour découvrir quelques-unes des voies les plus périlleuses de la planète. Près de 80 lignes, du 6b au 9b, la plupart très facilement accessibles. Une Mecque de la grimpe, située sur les contreforts des Pyrénées, à deux heures de route de Barcelone.

C’est là qu’Anak Verhoeven a gravi « Joe Mama », une voie coté 9a+ (c’est bien dur !). « Je suis venue à Oliana sans avoir une voie donnée en tête. Une fois sur place, j’ai pris une décision très vite. Joe Mama. Ensuite, j’ai petit à petit apprivoisé la voie, en trouvant l’exact cheminement qui me convenait. Il m’a fallu accepter les températures chaudes et le rocher mouillé. (…) Il n’y a presque aucun endroit pour se reposer ou reprendre son souffle » explique-t-elle. C’est après de nombreuses tentatives (10 !) sur les passages les plus relevés que la Belge est parvenue à ses fins.

Pendant un jour de repos, elle a aussi grimpé un grand classique d’Oliana : le 8b+ de Gorilas en la Niebla.

Qui est Anak Verhoeven, la grimpeuse mystique ?

Anak a 23 ans et cela fait 19 ans qu’elle grimpe : « au départ ce que je préférais, c’était mettre mon petit harnais et me balancer tête en bas ! ». Jeune ado, elle débute dans ses premières compétitions nationales. En 2012, elle est sur le circuit international où elle atteint le plus haut niveau. Mais toutes « ces performances s’évaporent vite » explique-t-elle. « Je veux grimper pour un plus grand but (…) je crois que Dieu m’a donné mon talent pour l’escalade ; il est le seul qui mérite d’être glorifié ». Depuis plusieurs années, Anak ne cache pas l’importance de sa foi religieuse dans sa pratique de l’escalade.

Voir aussi : Lucien Martinez décortique une voie 9b à Oliana, Catalogne

Illustration © Anak Verhoeven.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here