Innsbruck 2018 : Jakob Schubert l’emporte devant Ondra et Megos

Le suspens était insoutenable et l’ambiance sacrément tendue pour les finales de difficulté de ces championnats du monde.

Le Français Roman Desgranges et le Canadien Sean McColl ont perdu des points après avoir touché un logo de sponsors présent dans la voie. Résultat, ils ne se sont pas qualifiés. Quelques heures plus tard, c’est au tour de la superstar Adam Ondra. Le Tchèque touche accidentellement le même logo mais à la surprise générale, il n’est pas pénalisé. Les spectateurs s’étonnent mais la compétition continue et la fédération ne veut rien entendre. Malgré tout, Ondra parvient à grimper plus haut que tous les autres concurrents, à commencer par l’Allemand Alex Megos.

Quelques minutes plus tard, c’est au tour du local de l’étape. L’Autrichien Jakob Schubert, entre alors en piste et alors qu’on le sentait faiblir là où Ondra s’était arrêté, il réussit à toucher la prise suivante. Il est donc champion du monde, devant Ondra. Mégos est troisième. Pas de Français dans le Top 10.

Les images de cette dernière lutte contre la gravité

Côté filles, autre renversement d’ordre établi…

Chez les filles, c’est Jessica Pilz, également autrichienne, qui l’emporte. La championne slovène Janja Ganbret n’a rien pu faire. Revivez ci-dessous le parcours de Ganbret, calme et maitrise sont au rendez-vous mais l’Autrichienne est allée un peu plus vite. Le titre s’est joué à quelques secondes à peine. Pas de Française dans le Top 10.

Illustrations Jakob Schubert (c) IFSC

Innsbruck 2018 : Jakob Schubert l’emporte devant Ondra et Megos
4.5 (90%) 2 votes

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here