Golovchenko et Nilov reviennent sur leur ascension du Jannu Est

Dans une interview au magazine russe Sport-Marathon (en russe), Dmitry Golovchenko et Sergey Nilov reviennent sur leur expédition du printemps dernier. Entre fin mars et début avril, ils avaient passé 18 jours à lutter contre le Jannu, ce sommet du Népal, gravi pour la première fois par une équipe emmenée par Lionel Terray en 1962.

« Nous ne sommes pas des personnages principaux de ce film »

« Nous avions prévu de partir deux semaines plus tard, mais les plans de l’équipe de tournage polonais nous ont contraint ». Voilà comment les deux hommes se sont retrouvés, avec le Polonais Marcin Tomaszewski, à devoir faire d’immenses détours pour atteindre le camp de base. La neige de l’hiver était encore bien présente. Si l’équipe de tournage a en partie financé l’expédition, c’est avant tout pour un film sur la montagne elle-même « nous ne sommes pas les personnages principaux » explique Golovchenko. Un détour d’autant plus long que les sherpas, supposés porter une partie du matériel, avaient des difficultés pour faire face à la neige. « Ils marchent avec des chaussures en caoutchouc. Rien qu’avec 10 centimètres de neige, ils ne peuvent plus avancer. C’est difficile pour eux » précise Nilov.  

« Nous n’avons pas osé »

Sur le Jannu Est, les deux Russes ont bien failli y rester. Pourtant ils n’étaient pas tenus par les partenaires et financeurs du projet à réussir cette escalade. « Nous n’avions pas d’obligation légale, plutôt une obligation morale, et nous avons pris notre décision en fonction des conditions ».

Pourquoi ne sont-ils pas allés jusqu’au sommet ? « Nous n’avions plus de vivres. (…) ça semblait évident, une journée devait suffire pour y arriver. Mais nous faisons parfois des erreurs de calcul, et nous n’avons pas osé. En un jour, nous n’aurions pas réussi ». Lorsqu’ils ont été rejoints quelques jours plus tard sur le glacier en contrebas, ils étaient très affaiblis et affamés.

Illustration © Dmitry Golovchenko

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here