Expés 2020 : L’Everest attend une quinzaine de top-models en plein hiver !

Alors qu’Alex Txikon est arrivé à Lukla, les expéditions ont avancé pendant le week-end avant d’être bloquées par le mauvais temps. Du côté du K2, les membres de l’équipe doivent être arrivés à Askole pour débuter leur trek.

Jost au Lho La, en attendant une quinzaine de top-models

A l’Everest, Jost Kobusch a bien atteint le Lho La (à environ 6.000 mètres) pendant le week-end. Il est désormais de retour au camp de base. Si Daniel Hug son photographe devrait le quitter le 22 janvier prochain, il ne sera pas seul bien longtemps. Car avant l’arrivée d’Alex Txikon et de son équipe, un drôle d’événement devrait avoir lieu au pied de l’Everest. Annoncé dans les colonnes d’Himalayan News, un défilé de mode devrait être organisé en marge de l’année Visit Nepal 2020.

Ce dernier devrait prendre place sur le Kala Patthar, sur les hauteurs du camp de base. A 5.644 mètres, les organisateurs espèrent bien entrer dans le Guiness Book des records. Une quinzaine de top-models venus du Sri Lanka, du Ghana, de Finlande, d’Italy, de Roumanie et du Népal seront de la partie. Il ne devrait pas y avoir beaucoup de spectateurs le 26 janvier pour le défilé. Espérons pour les participantes que la météo va s’améliorer. Aujourd’hui, le vent souffle à plus de 70 km/h et les températures ressenties tournent autour de -20°C.

Broadpeak : Route ouverte vers le Camp 2

En début de week-end, Denis Urubko et Don Bowie se réjouissaient d’avoir ouvert la route vers le Camp 2. Le passage le plus délicat entre les deux camps aurait en effet été passé, jusqu’à 6.200 mètres. De retour au camp de base, le groupe se réjouit de petits plaisirs. « J’ai lavé mes cheveux pour la première fois depuis le 16 décembre » écrit Lotta Hintsa. Don Bowie, lui, évoque leur adaptabilité « Quand nous sommes arrivés au camp de base il y a deux semaines, on le trouvait froid et inhospitalier, (…) et aujourd’hui le camp de base nous semble comme un sanctuaire avec des plats chauds et des sacs de couchage douillets » ! Ci-dessous, Denis et Lotta grimpant vers le Camp 1.

Simone Moro et Tamara Lunger en vidéo

Hier, les deux Tyroliens étaient dans leur tente. Météo oblige. «”Enfin” le premier vrai jour de mauvais temps d’hiver. Neige et vent fort, si forts en altitude que la montagne semblait hurler. La visibilité sur le glacier est presque nulle et il est difficile de distinguer les contours et les profondeurs » explique Moro. En attendant le beau temps qui pourrait revenir dans la semaine, voici quelques images des jours précédents.

Illustration Une autre top-model, au Broadpeak © Instagram Lotta Hintsa

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here