blessés everest

Effondrement sur l’Everest : deux blessés et l’accès au Camp 1 coupé !

Hier, dimanche 2 mai, deux grimpeurs ont été blessés sur l’itinéraire népalais de l’Everest par une chute de sérac. Ils ont été évacués, l’itinéraire a été coupé.

C’est approximativement à 5.700 mètres d’altitude qu’un sérac s’est effondré sur la cascade de glace. Le fameux glacier qu’il faut traverser pour se diriger vers le sommet de l’Everest côté népalais. Un sherpa et un alpiniste étranger ont été blessés par des débris de cet effondrement. Un trio de sherpas leur a porté secours le temps qu’un hélicoptère arrive à la rescousse.

Lire aussi : et pendant ce temps, au camp de base de l’Everest : le COVID !

Des blessés évacués de l’Everest

Les deux blessés ont ainsi pu être évacués vers un hôpital de Katmandou. Le patron de Seven Summi Treks, dont l’équipe a participé au sauvetage, a ensuite affirmé que l’itinéraire vers le Camp 1 était coupé (lien en anglais). Alors que les icefall-doctors ont repris leur travail pour rouvrir la voie, le glacier du Khumbu reste instable et dangereux. Tant qu’ils n’ont pas terminé leur mission, les grimpeurs du camp de base doivent rester au camp de base. Quant à ceux qui étaient déjà en altitude, ils ne peuvent descendre plus bas que le Camp 1.

Quelques heures plus tôt, il avait été annoncé l’arrivée des cordes fixes au Col Sud (environ 8.000 mètres d’altitude). Les premiers sherpas au sommet ne devraient donc plus tarder. D’autant que la météo pour les jours à venir est tout à fait clémente. Quelques flocons et très peu de vent.

Quelques images récemment tournées dans la cascade de glace par le Français Jonathan Lamy… Elles permettent de mieux saisir la fragilité de l’itinéraire à travers le glacier.

Illustration © DR

Expéditions Live

Nos contributeurs se relaient pour vous proposer ce suivi en direct. Si vous voulez ajouter le suivi d'une expédition ou que vous souhaitez contribuer, n'hésitez pas à nous écrire à live@altitude.news !

Voir tous les articles de Expéditions Live →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *