montagne altitude default

Adam Ondra ouvre deux voies à Banja Luka, Bosnie.

Le grimpeur tchèque n’a que 25 ans et plus grand-chose à prouver à l’univers de l’escalade… Après une deuxième place aux championnats du monde d’Innsbruck il y a quelques semaines, il a fait un détour par les falaises de Bosnie Herzégovine. C’est sur les hauteurs de Banja Luka, une ville de 150.000 habitants à 200 km au nord-ouest de Sarajevo, qu’Ondra s’est préparé. Quatre jours lui ont été nécessaires pour se familiariser avec une voie que personne n’avait jamais gravie.

High-Line, 9a+ et Intermezzo, 9a !

Baptisée « High-Line », il la juge 9a+, peut-être 9b. Pour lui : « une de mes meilleures premières ». Un début très déversant, une partie verticale très technique et une fin toujours complexe. C’est la première voie d’une telle difficulté ouverte dans le pays. Quelques jours plus tôt, il avait ouvert « Intermezzo », une voie cotée 9a. Cet itinéraire était resté pendant quelques jours le plus dur du pays, jusqu’à l’ouverture de « High-Line ».

Adam Ondra est définitivement un grimpeur hors-norme. Où qu’il passe, il réalise des ouvertures d’un niveau incroyable en un temps récord.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Adam Ondra (@adam.ondra) le

Adam Ondra dans une voie 9c, en 2017 © Pavel Blazek

4.2/5 - (5 votes)

Eric T.

Eric, spécialiste de l'univers de la montagne, a mis son baudrier et ses crampons de côté pour rédiger des articles pour : Altitude.news. Business, Nature et Alpinisme sont les trois rubriques principales dans lesquelles vous pouvez retrouver ses articles. Ce montagnard d'adoption est à l'affût d'histoire et d'anecdotes insolites à partager avec ses lecteurs. Pour le contacter directement : eric@altitude.news !

Voir tous les articles de Eric T. →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.