Jeux Olympiques 2030

La candidature pyrénéenne pour les J.O. d’hiver de 2030 est moribonde

La candidature de Pirineus-Barcelona pour les jeux Olympiques de 2030 est au point mort dans l’attente d’un soutien officiel de plusieurs institutions clé. La seule candidature européenne serait-elle en passe de disparaitre ?

Les médias ibériques évoquent un vrai « manque de leadership » sur cette candidature. Depuis des mois, le Comité Olympique Espagnol cherche à recueillir l’assentiment du gouvernement catalan, du gouvernement d’Aragon et du gouvernement espagnol. En vain. En attendant que chacun prenne ses responsabilités, le comité olympique a dit cesser de travailler sur le projet. La flambée du covid-19 en Europe et notamment en Espagne n’est pas de nature à accélérer les choses. Si les trois institutions donnaient leur feu vert, un Comité d’Organisation serait constitué afin de mener la candidature à bien. En attendant, le dossier n’a pas pu être officiellement présenté au Comité International Olympique. Ces délais font craindre un abandon de la candidature.

Ci-dessous, Sergi Mingote au sommet du Mont Olympe sans son tour d’Europe en soutien à la candidature pyrénéenne. C’était l’été dernier.

Une course qui prendrait fin en 2023

La région choisie pour accueillir les Jeux Olympiques d’hiver de 2030 sera annoncée en 2023. A ce stade, les Pyrénées font face à deux adversaires sérieux. Deux villes qui ont déjà une expérience olympique hivernale : Sapporo (Japon) et Salt Lake City (USA). L’alternance tacite entre les continents, d’une olympiade à l’autre, n’est pas vraiment favorable à Barcelone. Les Jeux d’Hiver de 2026 auront lieu en Italie du Nord.

Illustrations © DR

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *