morts montagne

Début de saison mortel en montagne : 13 décès

Depuis le début de la saison estivale, 13 personnes ont trouvé la mort en montagne sur le seul département de Haute Savoie. Le préfet du 74, Pierre Lambert, a appelé les pratiquants à la prudence. Alpinistes et randonneurs doivent en effet avoir en tête les dangers inhérents à leur pratique de la montagne, et se préparer en conséquence. Les accidents mortels des semaines passées étaient en partie évitables : glissade sans crampons, traversée de couloir connu pour ses chutes de pierres au pire moment de la journée, sorties avec des trop jeunes enfants,…

Quelques règles de base à rappeler : forme/itinéraire/matériel/expérience

1. Une préparation physique adaptée: une pratique physique régulière, voire un entrainement spécifique, sont nécessaires pour la réalisation de bon nombre de projets en montagne. « On ne s’aventure pas pour une randonnée de 900 mètres de dénivelé si on ne fait jamais de sport » explique un spécialiste de la pratique de la montagne. De la même manière, l’escalade, le trail ou l’alpinisme requièrent une véritable préparation physique.

2. Un itinéraire réfléchi : « on ne part pas au hasard » ! On consulte des topos, on se renseigne au bureau des guides, on consulte les bulletins météo et on ajuste en conséquence. « Partir seul n’est pas une bonne idée, dans tous les cas, il faut prévenir quelqu’un de ses plans ». On choisit un parcours adapté à son niveau. Et sur le terrain, si l’itinéraire choisi se révèle trop dangereux : « on fait demi-tour ! ». De même, si la météo se dégrade, on se replie !

3. Le bon matériel ! De bonnes chaussures, « des crampons si l’itinéraire est encore recouvert de neige » ! Et tout ce qui peut être nécessaire pour assurer sa sécurité. On n’oublie pas non plus de se couvrir la tête, et de l’eau en quantité suffisante. « Quand le soleil est là, on peut se déshydrater à vitesse grand V ! ».

4. L’expérience suffisante : Si l’on ne dispose pas de suffisamment d’expérience pour réaliser son projet en montagne ; mieux vaut renoncer ou se faire accompagner par un professionnel. Surestimer ses capacités est une réelle source d’accident.

Lire aussi : 3 morts en 2 jours dans la vallée de Chamonix

Illustration © FB PGHM Briançon

Eric T.

Eric, spécialiste de l'univers de la montagne, a mis son baudrier et ses crampons de côté pour rédiger des articles pour : Altitude.news. Business, Nature et Alpinisme sont les trois rubriques principales dans lesquelles vous pouvez retrouver ses articles. Ce montagnard d'adoption est à l'affût d'histoire et d'anecdotes insolites à partager avec ses lecteurs. Pour le contacter directement : eric@altitude.news !

Voir tous les articles de Eric T. →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *