Grand Paradis

Les 116km du Trek Nature Grand Paradis Vanoise !

Accessible depuis l’an dernier, ce trek de 5-6 jours traverse une frontière et explore les confins de deux parcs nationaux à la biodiversité extraordinaire. Un projet idéal pour cet été, à réserver aux randonneurs émérites. Découvrez dans ces quelques lignes le Trek Nature Grand paradis Vanoise !

Deux versions de ce trek sont proposées : le tour classique et la version glaciaire. Le premier est composé de 6 étapes de randonnée « classique ». Le second comporte de la marche sur glacier, et nécessite donc une expérience et un matériel adéquat. La version la plus accessible n’est malgré tout pas donnée à tout le monde. Comptez 5 à 6 heures de marche par jour, avec entre 700 et 1.100 mètres de dénivelé. Les débutants devront donc privilégier une version accompagnée par un professionnel. Pour ne pas se perdre, une application mobile est disponible gratuitement dans les stores, elle contient cartes et topos mais aussi la météo sur le parcours ou les lieux d’étapes (refuge, restaurants…). Idéal pour préparer son parcours comme pour se repérer pendant le trek.

Un trek transfrontalier entre Vanoise et Grand Paradis

Issu d’une initiative transfrontalière financée par l’Union Européenne, le trek nature Grand Paradis Vanoise relie 5 communes et traverse les cœurs de deux parcs nationaux. Le Parc National de la Vanoise côté français, et le Grand Paradis côté italien. Cet itinéraire a également une portée historique. Car jadis, avant guerres et traités, ces communes avaient les mêmes racines. Et même si une frontière les sépare aujourd’hui, elles sont restées proches et ce parcours réaménagé renforce ces liens séculaires. Hier itinéraires de commerçants ou de contrebandiers, ces sentiers sont ainsi remis au goût du jour !

Lire aussi : Trek du camp de base de l’Everest, un grand classique !

La boucle mesure quelques 116 kilomètres et peut s’effectuer au départ de n’importe quel point. Sur le parcours, vous découvrirez le plateau du Nivolet et ses grands lacs d’altitude, le Col Rosset et sa vue sur le Mont-Blanc, les bouquetins du Pian della Ballotta ou encore les Gorges de Malpasset et la vue panoramique depuis la Punta Basei à 3.338 mètres. Et que dire des petits villages typiques traversés, à l’image de Bonneval sur Arc côté français (inclus dans une variante). Chaque étape comporte ses spécificités, certaines sont plus difficiles que d’autres mais ce trek vaut le voyage. Mieux vaut réserver ses nuitées en refuge à l’avance, certains étant plus prisés que d’autres, surtout en plein cœur de l’été !

Illustrations © DR

  

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *