course montagne

Les championnats de France de course en montagne approchent, mais de quoi s’agit-il ?

Le 12 septembre prochain se tiendront à Ancelle (Hautes-Alpes) les Championnats de France de course en montagne. Quelques jours après la fin de l’Ultra-Trail du Mont-Blanc, on peut se demander de quoi il s’agit. Et quelles sont les spécificités de cette discipline ?

La comparaison avec le trail n’est pas si saugrenue, puisque la « course en montagne » est une épreuve de course à pied en pleine nature, avec un dénivelé significatif à franchir. Une définition qui pourrait coller à nombre de trails et ultra-trails. Mais c’est dans le détail que l’on trouve des différences. Les sentiers techniques ne sont pas de la partie en course en montagne. Les itinéraires sont également plutôt courts. A Ancelle, le parcours mesure 13,6 kilomètres pour quelques 800 mètres de dénivelé. Bien souvent, ces courses ne font que monter (pas de descente) et comportent donc un point de départ et une arrivée différents. Bien souvent, les % de pentes sont également plus costauds que sur le trail.

La Fédération Française d’Athlétisme organise des compétitions nationales depuis 1989. Les athlètes, eux, peuvent participer à des compétitions de trail comme de course en montagne. A l’image de la Française Blandine l’Hirondel. Médaillée aux championnats du monde de Trail en 2019, elle est également championne de France de course en montagne.

Lire aussi : Quand le trail redonne vie à la montagne !

Au niveau mondial, toutes ces disciplines sont incorporées par la Fédération Internationale d’Athlétisme (World Athletics) sous une même bannière : « Mountain and Trail Running ».

Illustration© DR

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *