montagne altitude default
Ski

Rupture du Ligament Croisé Antérieur, et c’est grave ?

Plus fréquente chez la femme que l’homme, la Rupture du Ligament Croisé Antérieur (LCA) est avant tout plus fréquente chez les sportifs. ¾ de ces ruptures se produisent lors de la pratique d’un sport. Les sports de torsion sont plus susceptibles de générer ce problème : le football, le basket-ball et le ski par exemple. Quasi-impossible de se blesser de la sorte en vélo, natation ou footing. Les sportifs de haut niveau ne sont pas les seuls concernés, la grande majorité des cas surviennent dans la pratique amateur du sport. Rien que pour le ski, ce sont 16.000 cas par an qui surviennent sur les pistes françaises.

Que faire ?

Tout d’abord, un examen dynamique par le médecin et une confirmation par une IRM pour être certain qu’il s’agit bien d’une rupture du LCA (ni plus, ni moins). Ensuite, deux options existent suite à ce type d’accident. Le plus simple est la rééducation du genou. Dans certains cas, l’absence de ligament n’empêche pas le genou de fonctionner (y compris dans une pratique sportive raisonnable) et ne met pas en péril l’équilibre du patient. Dans ce cas, la rééducation fonctionnelle avec un kiné peut être suffisante. Néanmoins, dans le cas d’une nouvelle torsion violente du genou, l’entorse sera garantie ! La seconde option est l’intervention chirurgicale. Plus le patient est jeune et sportif, plus la deuxième option va être plébiscitée par le corps médical.

L’intervention chirurgicale 

Historiquement, de nombreuses techniques ont existé. Comme la suture du ligament rompu ou son remplacement par une prothèse. Ces deux techniques ont été abandonnées. Pas assez efficace et parfois source de douleurs pour la prothèse.
De nos jours, le ligament est reconstruit par une greffe. On prélève chez le patient un autre bout de tendon (de la rotule par exemple) ou de fibre musculaire de la cuisse. Mieux vaut patienter quelques temps avant l’opération histoire que le genou ait regagné en stabilité. Chez les sportifs de haut niveau, l’opération est généralement programmée très vite de façon à pouvoir commencer la rééducation et reprendre l’entrainement au plus vite.

Les cas de rupture du ligament après reconstruction sont rares et généralement réservés aux sportifs de haut niveau.

Si vous avez le coeur bien accroché, ou que vous êtes étudiant en médecine, vous pouvez regarder la vidéo ci-après…

EN VOIR PLUS > Opération de reconstruction du LCA

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *