montagne altitude default

Du vert, du rouge, du noir : les couleurs de pistes du monde entier

Si vous fréquentez les pistes de ski françaises, vous êtes très certainement habitués à leur typologie. De la verte très facile à la noire très difficile. On retrouve cette classification en quatre niveaux dans tous les massifs français mais dès que l’on se retrouve à l’étranger, c’est différent ! Alors qu’en est-il chez nos voisins et au bout du monde ? Tour d’horizon express !

Pistes France
En France – Crédits: Val Thorens

Des formes et des couleurs aux USA, mais pas de rouge !

Chez nos amis américains, vous ne trouverez que trois niveaux de pistes. Désignés par un couple forme + couleur. La difficulté est croissante : rond vert, carré bleu et losange noir. Parfois certaines pistes peuvent comporter plusieurs losanges noirs. Méfiez-vous donc des pistes à deux losanges noirs ! Enfin, un rectangle orange désigne les snowparks et autres espaces comportant des obstacles divers et variés. Pas de pistes rouges donc, d’autant que sur les plans ce sont les remontées mécaniques qui sont teintées de rouge.

Pistes USA Canada
Les symboles nord-américains – Crédits Aspen & Snowmass

On retrouve la même typologie au Canada, et en Australie.

Pas de vert pour les Autrichiens

En Autriche, du bleu pour les pistes les plus accessibles ; puis du rouge et enfin du noir pour les plus dures. Même histoire en Suisse, en Italie et en Allemagne où seules trois couleurs subsistent. Sur les domaines frontaliers, pas d’harmonisation. A Montgenèvre par exemple, lorsqu’on bascule côté italien, il n’y a plus de pistes vertes. Disparues !
La Slovaquie, la Pologne ou encore la Slovénie sont également dans cette catégorie. On pourrait presque croire à une réglementation européenne.

Pistes Allemagne Autriche
Dans les pays de l’Est – Crédits : Ischgl

Un peu de tout pour les Japonais

Encore une autre manière de classer des pistes de ski. Chaque station est assez autonome mais la plupart ont un point commun : du vert pour les Débutants et du rouge pour les niveaux Intermédiaires. Pour les pistes les plus dures : du noir, du violet. Dans tous les cas, pas de piste bleue. Et pour cause, dans la langue japonaise, il n’existe qu’un seul mot pour désigner le vert et le bleu !

Pistes Japon
Pas de bleu au Japon ! Crédits : Niseko United

Comme chez nous !

En Espagne, en Andorre ou en Suède, les 4 couleurs sont de retour sur les domaines skiables et sur les plans des pistes. Pareil chez les Norvégiens et les Finlandais. En Patagonie, on retrouve également cette typologie, au Chili comme en Argentine. Dans certains pays comme en Nouvelle-Zélande, on trouve un peu de tout, mais certaines stations ont opté pour la typologie à la française !

4.8/5 - (5 votes)

Caroline D.

Caroline est spécialiste de l'univers du ski. Elle couvre les différentes compétitions lorsqu'elle n'est pas, elle même, en train de skier ! Et le ski sous toutes ses formes : ski alpin, ski nordique, saut à ski, snowboard, freestyle... côté compétition mais pas que. Elle vous parle également des aventuriers partis skier des pentes vierges au bout du monde ! Pour la contacter directement : caroline@altitude.news !

Voir tous les articles de Caroline D. →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.