Michelle Kadatz sous 4 mètres de neige dans Alpinist n°66 !

Avril 2018, l’Américaine Michelle Kadatz progresse à skis sur les pentes du Sentinel Pass, dans les Rocheuses canadiennes. Elle est accompagnée par Tim Banfield et Maia Schumacher. La gigantesque avalanche qu’ils déclenchent les emporte en quelques secondes. Banfield s’en sort de justesse, Schumacher est sonnée et enterrée jusqu’aux cuisses. Kadatz a disparu sous près de 4 mètres de neige et de débris. L’avalanche s’est déclenchée après une belle journée de soleil, sur une pente à plus de 35°, « exactement là où un moniteur l’aurait prédit ». Dans un tel cas d’école, la conclusion aurait, elle aussi, était évidente. Enseveli au-delà de 3 mètres de profondeur, un skieur n’a quasiment aucune chance d’être retrouvé en vie.

Lire aussi : Bulletin de Risque d’Avalanche, mode d’emploi !

Quasiment aucune chance d’être retrouvée en vie

Mais « quasiment aucune chance » laisse la place à quelques belles surprises. Ce printemps-là, Michelle Kadatz a eu beaucoup de chance. Car ses compagnons ont réussi à la localiser, et à l’atteindre en quelques 25 minutes. L’air bloqué avec elle lui avait permis de survivre. Elle s’en est tirée saine et sauve non sans avoir expérimenté les plus étranges moments de sa vie. Alors qu’elle se résolvait à voir sa dernière heure venue, les hallucinations l’ont accompagnée. Tour à tour, elle voyait ses amis morts en montagne la rejoindre… Les scientifiques attribuent ces « expériences étranges » au manque d’oxygène comme à très haute altitude quand les alpinistes ont la sensation de ne plus être seul à grimper…

Dans le numéro 66 de la revue américaine Alpinist, on retrouve toute l’histoire de Michelle Kadatz ! Du début de l’avalanche à son retour quelques semaines plus tard à la recherche de ses skis. On y découvre notamment son expérience « de mort imminente » et l’efficacité de ses compagnons. C’est également l’occasion d’en apprendre plus sur cette montagnarde discrète originaire de Colombie-Britannique (Canada).

Lire l’article d’Alpinist en intégralité (en anglais) !   

Illustration  © Alpinist Magazine | Instagram Tim Banfield

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here