Premiers skieurs victimes d’avalanche de la saison ce week-end

Samedi 9 novembre, trois skieurs s’élancent en hors-piste au-dessus des pistes de la station de Soelden, Autriche. Quelques minutes plus tard, conséquences de récentes chutes de neige et de vents violents, une avalanche se déclenche sous leurs spatules. La coulée emporte les skieurs. L’un d’entre eux parvient à s’échapper mais les deux autres sont transportés sur près de 200 mètres et se retrouvent ensevelis. Les secours arrivent très rapidement et débutent une recherche à l’aide de sondes. Aucun signal de DVA n’étant détecté. Il leur faut plus d’une heure pour retrouver les deux corps. Hélas trop tard ; leur décès est prononcé sur place. Ils étaient ensevelis sous près de 3 mètres de neige.

Un groupe de skieurs néerlandais

Ces deux hommes n’étaient pas inexpérimentés, bien au contraire. Le premier, Stephan Verheij, 39 ans, étaient un moniteur de snowboard très qualifié. Roy Brink, 33 ans, était moniteur au centre de ski de Soesterberg. Tous deux étaient néerlandais. Une enquête est en cours.

Les autorités ont aussitôt rappelé l’importance des règles de sécurité et notamment du port de DVA (détecteur de victimes d’avalanches). Si les DVA des deux hommes avaient fonctionné, ils auraient pu être retrouvés en beaucoup moins de temps. C’est en Autriche que s’est produit ce premier accident mortel de la saison. Et pour cause, c’est dans les alpes autrichiennes que l’on trouve le plus de stations ouvertes dès mi-novembre. La saison commence traditionnellement plus tard dans les Alpes françaises.

Lire aussi : Septembre 2012, drame français sous l’avalanche du Manaslu

Illustration © DR

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here