Backcountry : le hors-piste devient une marque déposée ?

Voilà plusieurs mois que le site internet Backcountry.com s’est lancé dans une série de poursuites judiciaires à l’encontre de tous ceux qui utilisent le terme « backcountry »… Le site américain de matériel de sport de montagne ne souhaite pas que d’autres marques proches de son univers utilisent ce terme qui fait pourtant partie du langage courant. Backcountry ski désigne le ski hors-piste, le terme back-country voulant dire « arrière-pays ».

A grand renfort d’avocats spécialisés en droit des marques, le site n’en est pas à son coup d’essai. Déjà en février, il avait attaqué un fabricant de vélo électrique Backcountry eBikes, depuis devenu Backcou eBikes. Quelques mois plus tard, c’est une marque de jeans, Backcountry Denims qui se retrouvait dans le viseur du géant américain. La plupart des entreprises visées ne tardent pas à chercher un accord, de peur de payer de lourdes factures de frais juridiques. Backcountry Denims a fait de la résistance. Quelques mois plus tard, pourtant, l’entreprise changeait de nom pour BDCo.

D’autres entreprises américaines sont actuellement poursuivies. Depuis la mise en place des nouvelles normes de protection des données en Europe, le site Backcountry.com n’opère plus en France. Aux USA, les consommateurs manifestent sur les réseaux sociaux pour appeler au boycott de la marque.   

Voir aussi : ski hors-piste, la chute d’Angle Collinsson

Illustration © Backcountry.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here