Partagez...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

La ligne de chemin de fer devrait relier Shigatsé, au Tibet, à Katmandou. Le premier ministre népalais, Sharma Oli, a annoncé cette nouvelle après plusieurs jours de rencontres avec de hauts dignitaires chinois. Depuis 2014, Shigatsé est d’ores et déjà relié au réseau ferroviaire chinois. Une telle liaison Chine-Népal serait un nouveau corridor pour désenclaver le Népal. Une voie avec de longues sections dépassant les 4.000 mètres d’altitude.

Un projet pas si nouveau…

L’Inde, allié traditionnel du Népal, regarde d’un œil méfiant les accords commerciaux qui entourent cette “nouvelle” relation sino-népalaise et ce projet de voie ferrée. Pourtant, depuis une première vague d’accords bilatéraux en 2016, peu de choses ont changé. Ce projet de ligne ferroviaire était déjà sur la table il y a deux ans. Mais des questions épineuses sur le financement du projet avaient compliqué la donne. Le Népal souhaitait le voir subventionné par Pékin, alors que la Chine proposait un prêt.

Reste que si ce projet n’aboutit pas, la Chine investit massivement au Népal. A lui seul, ce pays représente plus de 80% des investissements étrangers au Népal.

Illustration Train Tibet Népal : locomotives au Tibet © Henry Chen 

Chine et Népal décidés à construire une voie ferrée commune
4.5 (90%) 2 votes

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here