Whistler-Blackcomb, le géant canadien

A la sortie de Vancouver, direction le Nord par la route 99. Pendant près de 60km, la route longe l’océan et pénètre dans la longue baie de Howe.  Passé Squamish, la Sea-to-Ski Highway commence à s’élever. En 1h30 de route, nous entrons dans Whistler Blackcomb, 668m d’altitude. C’est ici qu’a eu lieu une bonne partie des épreuves des Jeux Olympiques de 2010.  Autour de la station, deux montagnes principales, la Whistler Mountain et le Pic Blackcomb. Le domaine skiable s’étend sur ces deux zones distinctes. Il est aujourd’hui le plus grand d’Amérique du Nord.

Une histoire de J.O.

Whistler mountainLa station est née dans les années 60 lorsqu’Alta Lake, petit village touristique majoritairement tourné vers les activités estivales, a pris le nom de Whistler. L’objectif ? En faire une station de sports d’hiver pour les Jeux de 1968. Raté, les Jeux iront à Grenoble. Quelques années plus tard, la déception est encore plus grande : le CIO vient de choisir Montréal pour les Jeux d’été de 1976. Jamais le même pays n’accueillera les jeux d’été et d’hiver de façon aussi rapprochée. Mais Whistler tiendra bon et sera récompensé en accueillant les Jeux de 2010. C’est dans les années 60 que la Route 99 voit le jour et en 1965 que la première remontée est installée. Les premières pistes sont inaugurées début 1966. Dans les années 1970, ce sont les hippies d’Amérique du Nord qui se donnent rendez-vous à Whistler qui devient en quelques sortes leur capitale. Plus sérieusement, les constructions continuent et la station grandit. Hiver 1981, c’est l’ouverture de la seconde montagne : Blackcomb. En 1992, Whistler-Blackcomb décroche son titre de 1ere station d’Amérique du Nord décerné par Snow Country Magazine. Elle le conserve encore aujourd’hui.

La suite de l’histoire

WhistlerWhistler Blackcomb ne compte pas s’endormir sur ses lauriers. Avec son récent rachat par le groupe américain Vail Resorts (propriétaire également de Vail, Breckenridge ou encore Park City), la station prépare son futur. De lourds investissements pour améliorer le domaine skiable sont annoncés : tant sur les remontées que sur la neige de culture. De nouveaux espaces d’activité (un complexe aqualudique, une piste de luge sur rails…) pour permettre à la station de fonctionner sur les 4 saisons ainsi que la revitalisation des quartiers historiques. Ce sont près de 345 millions de $ qui sont investis dans ce plan baptisé « Renaissance ». Objectif affiché : rendre Whistler Blackcomb « weatherproof ». Comprendre : quelque soit le temps, quelque soit la période de l’année, WB est une super destination. C’est l’une des premières stations de la planète à afficher aussi clairement cette ambition de rentabiliser ses structures sur les 12 mois de l’année.

Domaine skiable

WhistlerRéparti sur les deux montagnes, le domaine skiable totalise environ 200 km de pistes balisées qui s’étirent jusqu’à 2.284m d’altitude. Auxquelles s’ajoutent de nombreux itinéraires en hors-piste. Certaines pistes sont même remarquables : vous pouvez faire 11km et descendre 1600m de dénivelé sans reprendre de remontée ! Si certaines saisons entre 2010 et 2017 ont pu être un peu mitigées, la station reçoit généralement pas mal de précipitations neigeuses et la saison est l’une des plus longue du marché. Entre mi-novembre et mi-mai. Soit presque 6 mois de saison de ski. Pour couronner le tout, le Glacier de Blackcomb est également skiable de mi-juin à mi-juillet ! En été, la randonnée et le VTT sont en bonne place des activités proposées.
Prix du forfait journée adultes : 96 €

Se loger

Dans le cadre de son plan Renaissance, la station a annoncé la construction d’un complexe hôtelier 6 étoiles (alors même que la classification courante s’arrête à 5). C’est dire si la station veut se positionner sur un créneau luxe, avec son WestIn, son Fairmont Château et son Four Seasons. Néanmoins, on trouve aujourd’hui un peu tous les prix. Et comme souvent en Amérique du Nord, le logement n’est pas le poste de dépense le plus cher.
Pour une famille de 2 adultes et 2 enfants en février, comptez 840 € en hôtel 3 étoiles, 1533 € en 4 étoiles et à partir de 5300 € en 5 étoiles (logement seul).

EN VOIR PLUS > Plan des Pistes

Whistler-Blackcomb, le géant canadien
4.7 (93.33%) 3 votes

Illustrations by Whistler Blackcomb media center

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here