montagne altitude default

Il se lance dans l’ascension du K2 pour retrouver la trace de son père

Disparu sur le K2 cet hiver avec deux autres alpinistes, on ne sait ce qu’il est advenu d’Ali Sadpara. Son fils, Sajid Sadpara, est en route pour cette même montagne, en quête de réponses.

En début d’année, l’expédition hivernale au K2 n’a pas seulement été auréolée de succès. Car si des sherpas ont bien réussi à atteindre le sommet, un deuxième groupe n’a pas eu cette chance. Ali Sadpara, John Snorri et Juan-Pablo Mohr grimpaient ensemble et ne sont jamais revenus. Nul ne sait ce qui s’est réellement passé sur cette montagne mais après plusieurs jours de recherches, ils ont finalement été déclarés morts. Dans cette ascension, le groupe de trois comptait un quatrième homme. Ce dernier a fait demi-tour pour un problème technique, il est aujourd’hui toujours en vie. Cet homme, c’est Sajid Sadpara, le fils d’Ali.

Sajid Sadpara sur le K2 pour trouver des réponses

Quelques heures après cette tragédie, Sajid Sadpara évoquait la possibilité prochaine d’une mission de recherche. Cette ambition devrait devenir réalité dans les semaines à venir. Ces dernières heures, Sajid Sadpara a annoncé qu’il partait pour le K2. Accompagné du vidéaste aventurier Elia Saikaly, déjà présent cet hiver, il compte « découvrir ce qui leur est arrivé et les possibilités d’une récupération » des corps.

Saikaly sait qu’il aurait pu être avec eux ce jour-là et faire partie des disparus. Il faisait « un film sur leur ascension. Nous devions être avec eux la nuit de leur disparition ». C’est un problème logistique de livraison en bouteilles d’oxygène qui a obligé le vidéaste à faire demi-tour. Mais il est de retour, dans une « quête pour trouver des réponses ». Une aventure périlleuse pour « l’honneur, la loyauté, l’amitié » précise Saikaly en annonçant sa participation au projet.

Une expédition qui a mis beaucoup de temps à se monter, par manque de soutien financier notamment au Pakistan.

D’autres membres de l’expédition hivernale seront présents au K2 cet été. Le Polonais Oswald Rodrigo Peirera ou l’Italienne Tamara Lunger pourraient être dans le secteur ; Comme l’Espagnol Carlos Garranzo.

Illustration © DR

4.3/5 - (10 votes)

Expéditions Live

Nos contributeurs se relaient pour vous proposer ce suivi en direct. Si vous voulez ajouter le suivi d'une expédition ou que vous souhaitez contribuer, n'hésitez pas à nous écrire à live@altitude.news !

Voir tous les articles de Expéditions Live →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.