Anatoli Boukreev

Un record de vitesse épatant sur le Dhaulagiri, 8.167 mètres d’altitude

Gravir un 8.000 en moins de 24h, peu d’alpinistes en sont capables. Pasang Nurbu Sherpa y est parvenu. Il ne parvient néanmoins pas à battre un chrono vieux de 26 ans. En 1995, un Kazakh avait réalisé un record épatant : un certain Anatoli Boukreev.

Il y a quelques heures, on apprenait la nouvelle de l’ascension du Dhaulagiri par Pasang Nurbu Sherpa. Ce guide sherpa de Seven Summit Treks n’a pas seulement réalisé cette ascension, il l’a fait en un temps exceptionnel. 23h11minutes pour une ascension éclair. D’autant plus méritoire qu’elle s’inscrit dans une saison chargée pour Pasang Nurbu. Il y a quelques jours, il était sur un autre 8.000, le Manaslu. En l’espace de 10 jours, il était allé deux fois au sommet : les 23 septembre et 1er octobre. Il était au sommet du Dhaulagiri hier, le 7 octobre. Son temps, annoncé par son employeur comme un record, ne parvient pas à égaler celui d’Anatoli Boukreev. En 1995, cet himalayiste Kazakh avait réalisé la même ascension en seulement 17h15min. Il grimpait sans oxygène, rappelle @KrisAnnapurna sur Twitter.

Si Pasang Nurbu Sherpa est donc loin du record actuel, de près de 6 heures, son temps d’ascension n’en est pas moins impressionnant. Anatoli Boukreev, un des participants de la saison 1996 à l’Everest, est mort en 1997 sur la face Sud de l’Annapurna. Ce guide avait gravi de nombreux sommets de la planète, dont 10 de plus de 8.000 mètres.

Illustrations – Anatoli Boukreev en 1991 © Jaan Künnap | CC BY-SA 4.0

Expéditions Live

Nos contributeurs se relaient pour vous proposer ce suivi en direct. Si vous voulez ajouter le suivi d'une expédition ou que vous souhaitez contribuer, n'hésitez pas à nous écrire à live@altitude.news !

Voir tous les articles de Expéditions Live →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *