français Everest

Les expéditions en direct : les Français continuent leur acclimatation !

Aux dernières nouvelles, les autorités népalaises avaient délivré 316 permis pour l’Everest. Près de 600 permis pour d’autres sommets. Tour d’horizon des quelques Français présents sur ces expéditions.

Jonathan, Yorick, Sophie dans la cascade de glace

Alors que l’on apprenait récemment qu’une équipe chinoise avaient d’ores et déjà rejoint le sommet de l’Everest ce printemps (versant tibétain), la voie népalaise n’est pas encore ouverte jusqu’au point culminant. Sur cette montagne, plusieurs Français sont en cours d’acclimatation. Jonathan Lamy, qui revient après un Everest-Lhotse l’an denier, a réussi une première phase d’acclimatation. Après une redécouverte de la cascade de glace, il a réussi à atteindre le Camp 3 pour quelques heures. Un autre Français, Yorick Vion, a également suivi cette logique avec 5 jours passés entre les Camps 1 et 3. Sophie Lavaud a également partagé des images de son acclimatation entre le Camp de base et le Camp 1. Sophie cible le Lhotse mais l’itinéraire via la voie normale est partagé avec l’Everest sur la partie basse.

Marc Batard et son équipe via le Sundare Peak

De son côté, Marc Batard n’était pas au top de sa forme ces dernières heures. L’alpiniste de 70 ans est ainsi redescendu vers Namche pour prendre un peu de repos. Sous antibiotiques, il aurait soigné un problème de dent, selon le Dauphiné Libéré. Avec son équipe, ils n’ont pas chômé ces derniers jours. Regardez le travail réalisé sur l’équipement de leur nouvelle voie via le « Sundare Peak ». Ce fameux itinéraire pour éviter la cascade de glace, considérée comme trop risquée. C’est Alan, le fils de Marc, qui commente une bonne partie de ce film. Il était déjà présent à l’automne dernier lors de la première expédition pour équiper cette voie.

Stéphane et Michel reviennent de l’Himlung Himal

Stéphane Marc et Michel Viso ont terminé leur phase d’acclimatation sur l’Himlung Himal. Hélas sans réussir le sommet, dans des conditions de froid très prononcé (« -40°C avec le facteur vent »). Qu’à cela ne tienne, cette épopée à plus de 6.000 mètres aura déjà bien préparé les deux Français à l’étape suivante : le toit du monde. Après un passage par Katmandou, ils sont d’ores et déjà arrivés dans la vallée de l’Everest.

Vadim de retour sur le Lhotse versant Sud

Le jeune Vadim Druelle était descendu quelques jours dans la vallée pour faire reculer quelques symptômes du mal des montagnes. Il est de retour sur le Lhotse depuis hier, en forme ! L’itinéraire est d’ores et déjà fixé jusqu’au Camp 2. Il a pas mal neigé ces derniers jours. Ci-dessous, le camp de base du Lhotse versant Sud.

Illustrations © Pixabay

4.8/5 - (9 votes)

Expéditions Live

Nos contributeurs se relaient pour vous proposer ce suivi en direct. Si vous voulez ajouter le suivi d'une expédition ou que vous souhaitez contribuer, n'hésitez pas à nous écrire à live@altitude.news !

Voir tous les articles de Expéditions Live →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.