Top 5 des sports de montagne les plus extrêmes

N’essayez aucun de ces sports extrêmes sans un bon encadrement et une préparation adéquate.

1. Snowkite

Snow KiteVous connaissez déjà le kitesurf sur les mers et lacs du monde entier. Le principe est le même, sauf que l’eau est remplacée par de la neige. Ingrédients : un snowboard, une voile, du vent. Sauf que pratiquer en montagne n’a rien d’un jeu. L’aérologie y est beaucoup plus aléatoire. La puissance et l’instabilité des vents sont une vraie source de danger. Ce sport nous vient du Canada mais se pratique désormais dans le monde entier.
EN VOIR PLUS > Une petite vidéo pour mieux comprendre…

2. Wingsuit

WingsuitQui n’a jamais rêvé de voler. Un sommet comme point de départ, une tenue d’écureuil-volant, pas trop de vent et une grosse expérience du vol libre. Voilà les ingrédients nécessaires pour un vol en Wingsuit réussi. Interdit dans de nombreux endroits (comme à Chamonix), le Wingsuit est l’un des sports extrêmes les plus mortels. Notamment si l’on prend en compte le faible nombre de participants. C’est dans les années 90 qu’est né ce sport, en France, s’inspirant de nombreuses expérimentations nord-américaines.
EN VOIR PLUS > Incroyable saut depuis le Pilier de Freney

3. Highline

SlacklineMarcher sur une slackline (une sorte de sangle) tendue entre deux montagnes. Voilà le défi de la Highline. Aujourd’hui, le record du monde dépasse les 1600m de line tendus au dessus du vide. Drôle de funambules. La pratique est apparue dans les années 80 aux USA. Si les pratiquants sont généralement assurés, certains tentent la performance sans sécurité. En 2015, un Canadien parcourt 64m au dessus de près de 300m de vide.
EN VOIR PLUS > Tombera, tombera pas ?

4. Alpi-running

Running manQuand le Trail rencontre l’Alpinisme, ils donnent naissance à l’Alpi-running. Ou comment courir en haute montagne avec un équipement minimaliste. Autant dire que si le pratiquant ne connaît pas bien la montagne et ses propres limites, c’est l’accident garanti. Glisser sur de la glace vive ou du verglas, tomber dans une crevasse, attraper une prise qui se dérobe. Autant de pièges que l’Alpirunner ne peut éviter s’il n’est pas avant tout un grand pratiquant de la haute montagne. A ne pas essayer sous prétexte que vous voulez tester vos nouvelles baskets.
EN VOIR PLUS > Une alpirunneuse dans le Massif du Mont Blanc

5. Escalade en solo

Solo IntégralSeul face à la paroi. Pas de matériel, pas de sécurité. Juste deux mains, deux pieds et c’est parti. A l’opposé de la solidarité de la cordée, où l’un peut venir en aide à l’autre. En solo intégral, on ne peut compter que sur soi-même. En juin 2017, l’américain Alex Honnold gravissait une voie sur El Capitan (Yosemite) de cette manière. 900m, 7c+. 4 heures d’ascension ont été suffisantes. Et le grimpeur s’en est parfaitement sorti.
EN VOIR PLUS > Article sur le solo d’Alex Honnold

Il existe de nombreux autres sports extrêmes en montagne dont vous pourrez entendre parler dans d’autres articles sur Altitude.News.

Illustrations : Pixabay & FlickR.

Top 5 des sports de montagne les plus extrêmes
3.7 (73.33%) 3 vote[s]

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here