Eté 2018 : moins de nuitées pour les montagnes françaises

L’INSEE vient de publier son bilan de la saison estivale 2018. Avec la même tendance que les Pyrénées, les Alpes voient leur fréquentation en baisse. L’institut statistiques recense les nuitées marchandes est les chiffres sont formels.

Fréquentation en baisse après un été 2017 record

Par comparaison avec l’été précédent, les Hautes Alpes voient leur nombre de nuitées baisser de 5%, la Savoie de près de 9%. La Haute-Savoie contient l’érosion avec une variation proche de zéro. Au global, l’INSEE parle de -7,9% pour l’ensemble des Alpes. -6,8% pour l’ensemble des massifs montagneux français. Ces baisses sont à relativiser car la saison estivale 2017 avait été un cru exceptionnel. Difficile donc de rivaliser avec cette année record : « ces espaces retrouvent toutefois leur niveau de fréquentation de l’été 2016 » précise les statisticiens. Avec 14,7 millions de nuitées cet été, les massifs montagneux se rapprochent effectivement des 14,8 millions enregistrés à l’été 2016. L’été 2017 avait vu un rebond significatif à 15,7 millions, suite à deux années ralenties par des périodes d’attentats.

Dans ce contexte, les hôtels tirent leur épingle du jeu et tout particulièrement les hôtels de bon standing. Les campings ne s’en sortent pas trop mal. Ce sont les résidences de tourisme et autres villages de vacances qui accusent le coup.

Pour lire l’étude complète, c’est par-ici !

Illustration © INSEE

Eté 2018 : moins de nuitées pour les montagnes françaises
3.5 (70%) 6 votes

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here