Lukas est Base Camp Manager dans l’Himalaya

A 41 ans, Lukas a vu du pays depuis sa naissance dans les alpes autrichiennes. Pécheur de crevettes aux Etats-Unis, concierge au Belize, guide de pêche dans le Grand Nord canadien, alpiniste, Lukas a fondé sa propre compagnie d’aventure, aujourd’hui un des leaders du marché des expéditions en très haute montagne. Son agence accompagne des alpinistes amateurs aux quatre coins du monde vers quelques-uns des plus beaux sommets. L’une de ses destinations phares : l’Everest. S’il grimpe parfois, il est avant tout le Base Camp Manager. Le quoi ? Il nous explique…

Rencontre avec Lukas, Base Camp Manager !

Qui es-tu Lukas ?

Je suis le fondateur de Furtenbach Adventures, une agence d’expédition leader sur le segment des expéditions sur des 8.000, plutôt haut-de-gamme. Ça fait 20 ans que je gère des expéditions de ce genre, dans l’Himalaya ou le Karakoram. Avec une prédilection pour les expéditions innovantes sur l’Everest. (NDLR : ils proposent notamment des expéditions « Flash », en 4 semaines au lieu de 2 mois, on vous en reparlera…)

En quoi consiste ce job ?

Les clients sont ma principale priorité. Toujours essayer d’être là pour eux, de satisfaire leurs souhaits, de résoudre leurs problèmes et de les garder contents et en forme ! Et puis, il faut gérer toute la logistique de base de l’expédition. Electricité, communications radio et satellite, nourriture, transport, formalités… Il faut gérer l’approvisionnement des camps d’altitude : tentes, nourriture, oxygène. Je participe aussi à prendre des décisions sur la météo, avec nos prévisionnistes et les guides. Je fais le lien avec les officiels, les officiers de liaison… Et évidemment, je manage toute l’équipe : cuisiniers, aides-cuisiniers, dresseurs de yaks, sherpas, guides de haute montagne…

Un gros boulot pendant les expéditions. Le reste du temps, je prépare l’expé suivante. On essaie toujours d’améliorer nos services, le confort au camp de base… donc on a toujours plein de trucs à faire !

Et tu ne grimpes pas du coup, ce n’est pas un peu frustrant ?

Si si, je grimpe toute l’année ! Parfois dans certaines expéditions, je me joins au groupe. J’ai un deuxième Base Camp Manager qui peut rester en bas, comme çà je peux monter et gérer les camps d’altitude, en étant sur place ! Gérer les camps d’altitude, c’est tout aussi clé que gérer le camp de base.

Au-delà des paysages grandioses dans lesquels vous partez en expé, qu’est-ce qui rend ce métier si spécial ?

Clairement les gens. Tous les gens que tu rencontres au camp de base, les clients, les sherpas… rendent chaque expé unique. Tu souffres avec eux, et tu célèbres la réussite du sommet avec eux. Tu ris et tu pleures avec eux.

« Les gens sont aussi la cause n°1 des problèmes »

Mais faut pas se le cacher, les gens sont aussi la cause numéro 1 des problèmes. Crois moi, faire en sorte d’éliminer les problèmes et d’éviter les conflits tout au long d’une longue expédition : c’est un sacré challenge !

Illustration Lukas Furtenbach © Furtenbach Adventures

Notez cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here