Tunnel Col de Tende

Nouveau tunnel du Col de Tende : le projet sans fin !

Aux confins des Alpes Maritimes, entre France et Italie, le tunnel du Col de Tende est en chantier. Depuis longtemps. Et la fin n’est peut-être pas aussi proche que les usagers l’espèrent…

Dix ans de travaux et le tunnel de Tende n’est toujours pas opérationnel. Un nouveau retard dans la livraison de la deuxième galerie vient s’ajouter aux nombreuses péripéties qui font de ce chantier un exemple de projet qui déraille. La livraison ne devrait pas avoir lieu en juin 2024, comme prévu. Résumé des épisodes précédents.

Au démarrage des travaux en 2014 (initialement prévus en 2013), l’optimisme est de rigueur. Les nombreux usagers de ce tunnel transfrontalier auront droit à une voie dans chaque direction. Le tunnel initial, recalibré et remis aux normes, permettra d’aller vers l’Italie. Une nouvelle galerie accueillera les véhicules dans l’autre sens. Livraison attendue en 2018.

Les vols de matériaux, la tempête Alex…

Quelques années après le début du chantier, première déconvenue avec l’entrepreneur italien. Mai 2017, la police italienne arrête dix-sept personnes, soupçonnées de prendre part à des vols de matériaux à grande échelle. 200 tonnes de matériaux qui se seraient ainsi envolés. La justice italienne met les scellés sur l’entrée du tunnel, les délais initiaux ne sont plus qu’un lointain souvenir. Il faut changer d’entreprise…

En octobre 2020, la tempête Alex passe par-là et le tunnel en prend pour son grade. Il se retrouve sous l’eau et une partie de sa route d’accès côté français disparait dans la bataille. La livraison se décale à octobre 2023. A mesure que les dates s’éloignent, la facture grossit. De 150 millions d’Euros au début, elle est passée à près de 250 millions d’Euros. Les collectivités françaises et l’Etat prennent en charge 42%. L’Italie le reste. Le perçage du nouveau tunnel est réalisé (voir vidéo ci-dessous) mais les problèmes ne sont pas terminés…

Encore un décalage…

Aujourd’hui, l’hypothèse d’un retour au tunnel initial et d’un abandon du chantier du nouveau tunnel revient dans les discussions. La dernière date, fixée à juin 2024, ne sera pas tenue, pouvait-on lire ces derniers jours dans la presse italienne. En cause, vraisemblablement des problèmes d’étanchéité et d’érosion du sous-sol maintes fois relevés. Le vice-ministre italien des infrastructures et des transports s’engageait pourtant sur l’été 2024 en octobre dernier mais il n’a pas eu le dernier mot…

Reste que ces retards ne concernent pour l’instant que le nouveau tunnel. La rénovation de l’ancien est repoussée aux calendes grecques et devrait finalement nécessiter un nouvel appel d’offres. Cette énième étape pourrait encore renchérir le projet, une somme finale autour de 300 millions d’Euros était évoquée l’été dernier. Et une fin des travaux peut-être en 2026…

Illustration © Contributeurs OpenStreetMap | Flaticon

Notez cet article

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *