télésiège occasion

Station en quête d’un télésiège d’occasion !

Cet été, des travaux sont engagés sur le domaine skiable de Val Cenis pour renouveler un télésiège. Fait notable, le petit nouveau sera un équipement d’occasion fait de pièces rachetées à plusieurs stations.

La seconde main, ou l’occasion, est désormais une évidence dans bien des secteurs d’activités. De l’automobile au textile en passant par les biens culturels. Ou comment allier un budget en baisse et un geste pour l’environnement. Cette logique existe aussi dans l’univers des stations de ski. On sait depuis longtemps que les domaines skiables de plusieurs pays d’Europe de l’Est ou d’Asie sont friands de remontées mécaniques démontées dans les Alpes. Mais on a parfois des initiatives sur le territoire national. A l’image de Val Cenis (Savoie), qui souhaite moderniser son télésiège 4 places des Roches Blanches. Installé en 1989, il n’est plus au niveau du reste du domaine. Il est donc question de le remplacer.

Lire aussi : Non, les Français n’ont pas inventé le télésiège !

Deux remontées d’occasion, une remontée neuve !

Pour optimiser le coût d’une telle opération, la SEM Val Cenis a ainsi décidé de se tourner vers la seconde main. Les éléments de ligne doivent ainsi provenir du télésiège du Rocher de l’Aigle à Montgenèvre. Une remontée qui date de 1998 désormais remplacée par une télécabine. Les gares et les sièges viennent de Val Thorens. Ils étaient en fonctionnement depuis 2013 sur le Télésiège des 2 Lacs, et cèdent la place à une autre télécabine actuellement en construction. Ces matériels achetés à deux stations alpines seront complétés par des éléments neufs. Cette opération devrait permettre, selon le dossier du projet, « d’économiser 90% d’acier ». D’autant que 7 pylônes seront supprimés sur la ligne.

L’actuel télésiège des Roches Blanches va donc être démonté, et l’histoire ne s’arrête pas là ! Il est déjà en vente avec ses 21 pylônes et 116 sièges. De marque GMM, il pourra remplacer une installation existante ou fournir des pièces détachées sur un domaine équipé du même type d’appareil.

Illustration ©   Pixabay

Notez cet article

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.