Narvik

Narvik accueillera les Championnats du Monde de ski en 2029 !

Lors du dernier congrès de la Fédération Internationale de Ski (FIS), il a été question des futurs événements internationaux. La FIS a notamment voté l’attribution des championnats du monde de ski alpin de 2029 et 2031. Ils ont été respectivement attribués à Narvik et Val Gardena. Si cette station italienne est une habituée des compétitions internationales, Narvik est une nouvelle venue. Où se trouve cette station ? A quoi ressemble-t-elle ? Ce nom n’est-il pas celui d’une célèbre bataille de la seconde guerre mondiale ? Eléments de réponses.

Petite station de ski au bord du fjord

Narvik est une petite ville de presque 20.000 habitants du comté de Nordland, en Norvège. Elle se situe au-delà du cercle polaire arctique, au fond d’un fjord en bord de mer. Sur la montagne qui domine la ville, on trouve quelques pistes de ski et remontées mécaniques, le domaine de Narvikfjellet. Un télésiège atteint le sommet du domaine à 1.003m d’altitude. Presque 10 kilomètres de pistes de ski alpin s’offrent aux skieurs généralement de fin novembre à début mai. Les pistes sont équipées d’éclairages pour faire face à la nuit polaire. Si le domaine est réduit, le cadre est époustouflant avec les pistes qui plongent dans le fjord. C’est la première fois que la Norvège accueillera les Championnats du Monde de Ski Alpin.

Lire aussi : La Norvège et ses skis vieux de 1300 ans

Narvik, comme la bataille ?

Ce Narvik est bien le même que la célèbre bataille éponyme. Celle qui donne en France son nom à plusieurs rues en hommage à l’implication du corps expéditionnaire français en Scandinavie, qui prit part à cette bataille. Du 9 avril au 8 juin 1940, de violents combats vont opposer les Allemands aux Norvégiens appuyés par les Britanniques, les Français et les Polonais. Sur mer et à terre, les Alliés mobilisent alors près de 25.000 hommes et font reculer les Nazis. Une bataille considérée comme la première victoire des Alliés pendant cette guerre. La victoire est de courte durée puisque les Allemands réfugiés dans les montagnes reprennent la ville quelques semaines plus tard quand les Alliés se pressent de rejoindre la Bataille de France.

Illustration © Narvikfjellet

Notez cet article

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


La période de vérification reCAPTCHA a expiré. Veuillez recharger la page.