Golden Bridge

Un parc d’attractions dédié à la France sur les hauteurs du Vietnam

Les photos de ce pont doré « Golden Bridge » soutenu par d’immenses mains de béton font le tour des réseaux sociaux. A 1.500m d’altitude, c’est l’attraction phare d’un parc un peu spécial…

Pour certains pourfendeurs d’un retour radical à une nature préservée, la montagne française serait d’ores et déjà devenue un parc d’attractions. Et si certaines infrastructures comme les luges 4 saisons ou les tyroliennes semblent tout droit sorties d’un parc à thème, on est loin, bien loin de certains « exemples » à l’étranger. Comme l’étrange Ba Na Hills, sur les hauteurs de Da Nang dans le centre du Vietnam. De l’ancienne station bâtie par les Français du temps de l’Indochine, il ne reste plus rien. Mais c’est un véritable Disneyland qui est sorti de terre en une dizaine d’années depuis 2007 et l’arrivée d’un des plus grands promoteurs immobiliers du pays. Près d’1 milliards de dollars (environ 920 millions d’Euros) auraient été investis à 1.500m d’altitude.

Un parc à thème dédié à la France

Un réseau de télécabines colorées emmène les visiteurs sur ces montagnes. A la descente de la cabine, on découvre un village médiéval inspiré de Carcassonne, des jardins à la Française (ou presque), une église gothique, un véritable petit village français avec fontaines et cafés. Au milieu de tout ces décors de carton-pâte : un musée de cire, une luge sur rails, un cinéma dynamique, des attractions inspirées par les romans de Jules Verne et même un hôtel du groupe Accor. Sans oublier le fameux pont Golden Bridge. Un site désormais iconique qui attire les instagrammers de tout le continent asiatique. Un pont courbé de 150m de long supporté par d’immenses mains de béton et offrant une vue sur la mer !

Une destination pour privilégiés

Rejoindre ces collines est désormais payant et destiné à une classe de touristes privilégiés. Le prix de l’entrée dans ce parc d’attractions coûte presque le quart du salaire moyen vietnamien. Le parc attire quantité de visiteurs et est devenu une véritable vitrine du pays. Si bien que son propriétaire bénéficie d’un soutien sans faille des autorités. Et les quelques organes de presse qui se sont essayés à enquêter sur les dommages environnementaux, les malversations, les expropriations violentes et autres pratiques mafieuses supposées du puissant Sun Group ont vite été encouragés à détourner le regard. Qu’importe si les instagrammeurs peuvent prendre un selfie sur le Golden Bridge !

Illustration © Trung Le, CC BY 2.0, via Wikimedia Commons

Notez cet article

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


La période de vérification reCAPTCHA a expiré. Veuillez recharger la page.