drone camp de base

Etudier le camp de base et ses environs grâce aux drones et aux reconstitutions en 3D !

Cet hiver, Alex Txikon était au Manaslu, Népal. Lors de son expédition, des prises de vue du camp de base par drones ont permis sa reconstitution en 3D. Explications.

Lors de sa dernière expédition au Manaslu, Alex Txikon a mis en avant une innovation technologique étonnante. Avec l’utilisation de drones spécifiquement équipés, une société spécialisée a pu reconstituer le camp de base de l’expé en 3D. Des images d’une précision redoutable qui ont de multiples applications, comme l’explique Txikon sur son blog (lien en espagnol).

Lire aussi : Broadpeak, il était perdu, un drone l’a retrouvé !

Le camp de base du Manaslu en 3D

Cette imagerie 3D n’est pas seulement destinée à créer du contenu de divertissement, comme des « visites virtuelles ». Il s’agit aussi d’observer et d’analyser l’environnement du camp de base. Avec des prises de vue à échéances régulières, un tel modèle permet notamment de mesurer l’érosion générée par la présence humaine. Il peut aussi mesurer le volume de déchets ou le recul des glaciers. La dimension environnementale est complétée par celle de la sécurité. Il est possible d’observer les dangers alentour, comme les mouvements de séracs.

Voici quelques images du résultat.

Illustration – Il ne s’agit pas du drone utilisé dans l’expérimentation évoquée ci-dessus © DR

Eric T.

Eric, spécialiste de l'univers de la montagne, a mis son baudrier et ses crampons de côté pour rédiger des articles pour : Altitude.news. Business, Nature et Alpinisme sont les trois rubriques principales dans lesquelles vous pouvez retrouver ses articles. Ce montagnard d'adoption est à l'affût d'histoire et d'anecdotes insolites à partager avec ses lecteurs. Pour le contacter directement : eric@altitude.news !

Voir tous les articles de Eric T. →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *