Fuji guimet

Le Mont Fuji à l’honneur pour la réouverture du Musée Guimet

Du 15 juillet au 15 octobre 2020, le Musée National des Arts Asiatiques Guimet (MNAAG) consacre une exposition à la montagne sacrée japonaise. Quelques 70 estampes exceptionnelles ont ainsi été sorties des réserves du Musée pour alimenter « Fuji, pays de neige ». L’ « archipel japonais est bien ce « pays de neige » dont Yasunari Kawabata, prix Nobel de littérature en 1968, revêt l’un de ses plus beaux romans » explique Sophie Makariou, Présidente du MNAAG. Qu’il soit sujet à part entière ou arrière-plan iconique, le Mont Fuji apparait régulièrement sur nombre de peintures et estampes. Avec ses 3.776 mètres de haut, cette montagne domine l’archipel nippon. Dans la tradition shintoïste, elle renfermait l’élixir de mortalité et abritait plusieurs divinités. Pour les Bouddhistes aussi Fujisan est sacré.

© RMN-Grand Palais (MNAAG, Paris) / Thierry Ollivier

Lire aussi : le Mont Fuji fermé aux visiteurs pour l’été 2020 !

Fujisan : une montagne sacrée et source d’inspiration artistique

Au-delà de sa dimension religieuse, le Mont Fuji a depuis longtemps constitué une source d’inspiration artistique. C’est à ce double titre qu’il a rejoint depuis 2013 la liste du Patrimoine Mondial de l’Unesco. Des maîtres de l’estampe tels que Katsushika Hokusai, Utagawa Hiroshige, Kobayashi Kiyochika ou Kawase Hasui sont particulièrement à l’honneur dans cette expo. Dépêchez-vous d’aller les admirer… « Les estampes sont des œuvres fragiles, particulièrement sensibles à la lumière, ce qui fait qu’elles ne peuvent être présentées que pendant une durée limitée. » précise le Musée.

Se rendre au Musée Guimet :

6 place d’Iéna, 75116 Paris – Métros Iéna ou Boissière.
Le port du masque est obligatoire pour les visiteurs de plus de 11 ans. Réservation vivement conseillée et même obligatoire le week-end. Entrée plein tarif : 11,50€.

Illustration principale : Vent frais par matin clair, dit « Fuji bleu » Série des Trente-six vues du mont Fuji Impression originelle, en bleu, de la vue dite « Fuji rouge » KATSUSHIKA Hokusai (1760-1849) Ère d’Edo, 1831 Xylogravure monochrome en bleu (aizuri-e) MNAAG, achat 2003, MA8149 © RMN-Grand Palais (MNAAG, Paris) / Thierry Ollivier

Adélie F.

Libraire, Adélie partage avec vous sa passion pour les livres. La littérature de montagne est un vaste domaine qu'elle essaie de vous faire partager. Entre les montagnards et autres alpinistes qui s'essaient à l'écriture et les grands écrivains qui s'essaient à la montagne, les lectures ne manquent pas ! Elle chronique également des films, expos... Pour la contacter directement : adelie@altitude.news !

Voir tous les articles de Adélie F. →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *