Rautyés Népal

Les nomades Rautyés à l’honneur dans une exposition photo !

Dans l’Ouest du Népal, vit un des derniers peuples nomades d’Himalaya, les Rautyés. En cette fin d’année, une exposition et un livre leur sont consacrés.

A l’occasion de la sortie de son dernier livre, le photographe Kishor Sharma expose aussi dans une galerie de Katmandou. Le livre et l’exposition portent le même nom « Living in the Mist », comprendre « vivre dans la brume ». Depuis 2011, Sharma photographie le peuple Rautyés, les derniers nomades du Népal. Ils ne possèdent aucune terre et ont refusé les papiers d’identité proposés par Katmandou. Le travail du photographe nous plonge dans la vie de ces derniers résistants face au monde moderne. « Cela nous oblige à imaginer la possibilité de modes de vie alternatifs et autonomes » explique l’artiste.

Lire aussi : qui sont les Sherpas, ce peuple des montagnes ?

Photo par Kishor Sharma

150 résistants au monde moderne

Ces bouddhistes ne sont plus que quelques centaines à vivre dans l’ouest du Népal. Ceux qui n’ont pas renoncé au mode de vie nomade seraient encore moins nombreux, peut-être 150. « nous n’avons pas besoin de vivre comme vous » affirmait l’un d’entre eux au début des années 2000 quand l’OMS tentait de les impliquer dans une campagne de vaccination. Ils vivent de la chasse, notamment de singes. Sans arme, ils attrapent leur repas avec des filets.

Pour ne jamais surexploiter les forêts montagneuses qui les nourrissent, ils déplacent leur campement tous les mois. Ils sculptent du bois et troquent leur artisanat contre des denrées indispensables sur les marchés. D’origine tibéto-birmane, ils parlent leur propre langue. Méprisés ou craints par le reste de la population, ils vivent en marge de la société. Un « peuple frugal, doux et digne qui ne prend de la nature que ce dont il a besoin » souligne Kunda Dixit dans le Nepali Times.

A l’heure où leur mode de vie est en voie d’extinction, les Rautyés restent méconnus. Kishor Sharma a pu passer du temps à leurs côtés, et documenter leur quotidien avec ses photos, mais il n’a pu les suivre dans certains temps forts de leur vie. Comme les parties de chasse « qu’ils considèrent comme un devoir sacré pour assurer leur survie ».

Exposition. Patan House, Dhaugal. Jusqu’au 30 novembre 2023. Entrée gratuite.
Living in the Mist, Kishor Sharma, photo.circle, 45$. Le livre est disponible dans différentes boutiques de Katmandou et en ligne.

Illustration © Kishor Sharma

4.7/5 - (7 votes)

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.