Gasherbrum II Christine Janin

Août 1981 : Christine Janin entrait dans l’histoire de l’alpinisme !

En août 1981, au terme d’une expédition sur laquelle elle avait été engagée comme médecin, Christine Janin devient la première Française à 8.000 mètres !

La Française Christine Janin est particulièrement connue pour sa réussite à l’Everest en 1990. A l’époque, elle est la première grimpeuse tricolore à réaliser une pareille ascension. Encore aujourd’hui, la liste des Françaises sur le toit du monde est très courte. Par la suite, elle va s’attaquer au défi des 7 sommets. Gravir les plus hautes montagnes de chaque continent. Une course qu’elle réalise en un temps record, avant de porter son attention sur le Pôle Nord. Et inutile de préciser qu’elle ne l’a pas atteint en motoneige… Mais avant ces exploits très médiatiques, Christine Janin avait multiplié les ascensions. Et durant l’été 1981, la première d’entre elles avait déjà gravé son nom dans l’histoire de l’alpinisme tricolore.

Christine Janin au Gasherbrum II

Dans la foulée des premières femmes au sommet d’un 8.000 en 1974, Christine Janin part pour le Pakistan. Elle a 24 ans et est engagée en qualité de médecin sur une expédition au Gasherbrum II. A ses côtés deux autres Français, Philippe Grenier et Erich Beaud ainsi qu’un officier de liaison pakistanais nommé Sher Khan. Une équipe dont on jugerait aujourd’hui le manque d’expérience. A l’époque, les Français n’avaient jamais dépassé l’altitude du mont Blanc. L’expédition est légère, une vingtaine de porteurs seulement vont cheminer jusqu’au camp de base, atteint dans la deuxième moitié du mois de juillet. Et malgré quelques jours de mauvais temps, les incursions sur la montagne débutent.

Au sommet le 6 août 1981 !

La progression se fait surtout de nuit. Le jour, le soleil chauffe trop. La 1er août, le groupe s’ébranle pour filer vers le sommet. Plusieurs bivouacs seront nécessaires, avec une attente un peu longue au dernier. Dans la nuit du 5 au 6 août, la cordée avance vers le sommet, atteint vers 8 heures du matin. Malgré son manque d’expérience de l’époque, sa détermination la porte au sommet. Le Gasherbrum II, aussi appelé K4, n’est autre que le 13ème sommet de la planète et il dépassé les 8.000m avec ses 8.035 mètres d’altitude ! Elle est alors la première Française à atteindre un sommet de 8.000 mais aussi la première femme à grimper à une telle altitude en « style alpin ». Style probablement à relativiser étant donnée la présence d’ancienne cordes fixes et leur utilisation très tentante, que les Français n’ont jamais cherché à dissimuler. Une chose est sûre, aucun oxygène utilisé sur cette expédition.

A chacun son Everest

Depuis que Christine Janin s’est éloignée des expéditions périlleuses autour du monde, elle a investi toute son énergie dans une association qu’elle a contribué à créer. A chacun son Everest, c’est son nom, accueille des enfants et des femmes en cours de traitement ou en rémission de cancers. Dans son livre, récemment réédité chez Glénat, elle raconte cette aventure. Elle explique comment elle aide chacun à gravir son propre Everest, à cheminer vers sa guérison.

Illustration – vue depuis le Gasherbrum II © Syed Hassan Shabbar – CC BY-SA 4.0

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *