Everest 1953

En 2023, la conquête de l’Everest fête ses 70 ans !

Le toit du monde a été atteint pour la première fois en mai 1953. Cette année, la première ascension de l’Everest fêtera donc ses 70 ans ! Les principaux protagonistes de l’époque ont désormais disparu, mais l’Histoire de l’himalayisme reste à tout jamais marquée par cette étape majeure.

C’est une expédition de quelque 400 membres qui prit le chemin de l’Everest à la fin de l’hiver 1953. Quelques mois seulement après la tentative menée par Raymond Lambert et Tensing Norgay, et ratée si près du but. Plus de 300 porteurs, une vingtaine de guides sherpas et une douzaine de Britanniques. Partis début mars de Katmandou, les premiers arrivèrent au camp de base un mois plus tard. Sous la direction du Colonel Hunt, les équipes s’organisèrent pour progresser en haute altitude. En quelques semaines, plusieurs camps furent mis en place, tout au long de l’itinéraire.

Lire aussi : Everest 1953, Tenzing, Everest les conquérants, Les messagers de la couronne

Mai 1953, les attaques au sommet !

Le 26 mai, un premier duo d’alpinistes démarra en direction du sommet. Il s’agissait de Tom Bourdillon et Charles Evans. Ils opérèrent un demi-tour vers 8.750 mètres d’altitude, un problème avec le système à oxygène les empêchant de continuer. Le lendemain, une équipe suivante prit le relais. Edmund Hillary et Tensing Norgay (qui bénéficiait de son expérience récente avec Lambert) se mirent en route. Le 29 mai 1953, vers 11h30, ils arrivèrent au sommet de l’Everest, à 8.849 mètres. Pour la première fois dans l’Histoire. Un exploit dont la nouvelle arriva à temps en Europe pour célébrer le couronnement d’Elizabeth II.

Comme rencontrer un vieil ami…

Dans le compte-rendu publié quelques semaines plus tard dans l’Alpine Journal, John Hunt et un autre membre de l’expédition résument les émotions des deux alpinistes à leur arrivée au sommet : « Beaucoup d’hommes ont essayé d’exprimer leurs sentiments sur l’ascension d’un sommet de moindre envergure. Alors nous n’aurons pas l’audace de parler pour Hillary et Tensing. Le meilleur commentaire est peut-être dans les mots de Tensing : ‘‘C’était comme rencontrer un vieil ami. Vous ne voulez pas parler, mais vous êtes heureux d’être là’’ ».

Illustration ©  DR   

4.7/5 - (8 votes)

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.