Tête en l’air de Richard Gaitet

« Que diriez-vous de grimper sur le Mont Blanc ? Il existe des centaines de récits d’ascension, des milliers de livres sur le massif. Mais très peu sont écrits du point de vue d’un novice. Un guide superviserait votre formation. Oui, non ? ». C’est ainsi que les Editions Paulsen ont proposé à Richard Gaitet le sujet de son dernier ouvrage. Journaliste et animateur de l’émission littéraire de Radio Nova « Nova Book Box », Gaitet n’est pas un montagnard, loin de là.

Un grand escogriffe parisien et un guide

Vous l’aurez compris, Gaitet accepte et le résultat est « Tête en l’air », un roman plutôt drôle où le journaliste-écrivain raconte son apprentissage de la montagne. Pour se préparer à son ascension du Mont Blanc, il va rencontrer un partenaire de choix. Le guide René Ghilini, auteur de Vagabond du Vide (Flammarion) et vainqueur de nombreux sommets, comme l’Annapurna. C’est Marie-Christine Guérin, en personne, qui le convainc de se lancer dans cette drôle d’aventure. Avec une certaine tendresse, le guide explique qu’il a ainsi accompagné un « grand escogriffe parisien, pas du tout à l’aise dans la montagne, mais qui a un énorme enthousiasme et beaucoup d’humour (…) plus maladroit que lui en montagne… (…) à l’origine il était incapable de marcher droit sur un chemin ! ». Assez vite, le guide comprend qu’il y arrivera. Il ira au sommet.

Rite initiatique du parisien découvrant la montagne et apprenant à marcher, Tête en l’air est un roman atypique. Si le Mont Blanc est bien là, en toile de fond et objectif ultime, seuls trois chapitres sur les 45 sont directement consacrés à son ascension. Tout le reste est fait de préparations, de réflexions, de doutes, des joies de la rencontre avec le guide pour ce « finaliste annuel aux championnats du monde des empotés » que l’appel des sommets va raisonnablement transformer.

Tête en l’air, Richard Gaitet, Editions Paulsen, 19,50 € | Commandez ici ! 

Bonus : Réécouter l’émission de Gaitet sur Ailefroide et Jean-Marc Rochette.

Tête en l’air de Richard Gaitet
4.3 (86.67%) 6 votes

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here