montagne altitude default

1871, Sir Leslie Stephen et The Playground of Europe

Véritable best-seller au XIXème siècle, The Playground of Europe est signé Sir Leslie Stephen et est paru en 1871. Dans cet ouvrage, l’auteur présente plusieurs de ses aventures dans les Alpes. Dans le dernier chapitre, il s’attarde sur les clichés qui existent au sujet de l’alpinisme, notamment s’agissant des risques encourus par les grimpeurs. Un chapitre qui n’apparaît plus dans la version de 1909 que l’on trouve plus fréquemment chez certains bouquinistes. L’illustration de l’article est celle ouvrant l’édition de 1871 de The Playground of Europe.

Chapitre V-2. : Les risques de l’alpinisme

<< (…)

Les aimables enthousiastes qui ont daigné rafraîchir leur mémoire de glaces et de précipices en lisant les pages précédentes seront peut-être disposés à réfléchir aux dangers qui y sont décrits. D’autres lecteurs – si j’ai d’autres lecteurs – voudront peut-être exagérer ces risques. A chacun d’eux, je pense qu’il est utile de formuler quelques remarques ; sur un sujet qui même si je le regrette, gagne en intérêt chaque année. Personne ne peut nier que l’alpinisme comporte de sérieux dangers. Quelques personnes bien raisonnables nieront que les décès récents ne sont pas très nombreux, pour donner plus de poids aux clichés dont l’alpinisme est souvent la cible. (…)

Chaque année nous apporte son lot de victimes en montagne, et les accidents sont bien souvent de bien tristes affaires. Il y a un contraste mélancolique entre l’excitation qui prédomine au début de ces expéditions et la terrible catastrophe qui les couronne parfois. La mort soudaine et violente est une horreur quand elle se jette sur de jeunes hommes plein de vigueur, et frappe probablement deux ou trois honnêtes paysans avec femmes et enfants qui en dépendent. (…)

La réponse la plus couramment donnée par les voyageurs alpins est que toute occupation comporte des risques. L’aviron, la natation, la chasse ont leurs propres risques, tout comme l’alpinisme, et personne ne pense à les abandonner pour cette raison. Cette réponse conclurait les discussions si l’on pouvait montrer que l’on meurt autant dans ces sports qu’en grimpant sur les montagnes. Mais je suis obligé d’admettre que ce n’est pas le cas. (…)

Voici deux aphorismes qui, je le crois, seront approuvé par tous les alpinistes :
1. Il n’y a pas de montagne dans les Alpes, qui puisse être gravie, par une cordée d’alpinistes entraînés, avec de bons guides, par beau temps et dans de bonnes conditions de neige et ce sans aucun risque.
2. Il n’y a pas de montagne dans les Alpes qui ne devienne extrêmement dangereuse lorsque les grimpeurs sont inexpérimentés, les guides incompétents, le temps mauvais et les conditions de neige exécrables.
A cela j’ajouterai le corollaire selon lequel la question courante ‘quelle est la montagne la plus difficile des Alpes ?’ n’a aucun sens, et prouve que les opinions ordinaires sur le sujet sont bien erronées. Il est des circonstances selon lesquelles le Rigi est bien plus dangereux que le Cervin. Chaque montagne passera du maximum au minimum sur l’échelle du danger, en fonction des circonstances.   (…)

Depuis le premier été que j’ai passé dans les Alpes, je ne compte plus les montagnes qui soient passés par toutes les appellations suivante : ‘inaccessible’, ‘l’escalade la plus difficile des Alpes’, ‘une voie sérieuse mais pas insurmontable’, ‘un bon entrainement’, ‘une balade facile pour dames’. Je crois sincèrement qu’il n’y a pas de vraie différence entre les montagnes, si ce n’est celles qui résultent de notre imagination. La nouvelle montagne étant toujours plus imposante que celle qui nous sont devenues familières.

(…) >>

Pour lire en intégralité la première édition de 1871, et en version originale : c’est ici !

Illustration © DR

4.6/5 - (8 votes)

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.