Tendi Sherpa

Tendi Sherpa, plus haut que l’Everest, aux Editions Glénat

La biographie de Tendi Sherpa vient de paraitre aux Editions Glénat, elle est signée Flore Dussey.

« En une semaine, Tendi se retrouve pour la seconde fois au sommet de l’Everest. Il n’en ressent aucune fierté particulière. Il pense seulement à sa mère. » Car si Tendi Sherpa a accepté ce jour-là de retourner sur le toit du monde, c’est pour pouvoir payer une importante opération à sa mère malade. Pas pour battre un record ou passer pour un héros. C’est pourtant bien comme cela qu’il sera considéré à son retour au camp de base.

Cet épisode n’est pas seulement une anecdote sur la vie d’un sherpa. C’est un rappel que les membres de cette ethnie himalayenne qui s’engagent dans l’industrie touristique le font rarement par choix. Dans son livre consacré à Tendi Sherpa, la journaliste suisse Flore Dussey raconte notamment l’époque où le père de Tendi décide de quitter ses terres. Partir pour tenter d’offrir une vie meilleure à ses enfants : « il est convaincu que partir est la meilleure solution ». L’époque où la famille va découvrir Katmandou, une ville « qui ne donne pas envie de s’y installer ».

Lire aussi : ce village déserté par les sherpas partis en expéditions

Tendi Sherpa, son parcours, ses sommets et sa fondation

Mais le parcours de Tendi ne s’arrête pas là. Le jeune sherpa grandit et rejoint à son tour le monde des expéditions. 21 ascensions réussies à plus de 8.000m pourraient suffire à sortir du lot. Mais Tendi Sherpa est surtout un porte-parole infatigable de ses montagnes. Il parle de respect de la nature, de sur-fréquentation des sommets, de sauvegarde des traditions. Il parcourt le monde pour gravir les montagnes et partager ce qu’il sait : il a l’expérience des montagnes, et le souci de sa communauté. C’est bien naturellement qu’il a accepté la création de la fondation qui porte son nom, sous l’égide d’anciens clients britanniques. L’organisation lève des fonds pour réaliser des actions très concrètes dans son Népal natal. Il est notamment question de soutenir des enfants dans des zones du pays où l’accès à l’éducation est loin d’être une évidence.

Tendi Sherpa, plus haut que l’Everest, Flore Dussey, Editions Glénat, 19,95 € | Disponible chez votre libraire ou en commande en ligne ici .

Illustration © Editions Glénat

4.5/5 - (10 votes)

Adélie F.

Libraire, Adélie partage avec vous sa passion pour les livres. La littérature de montagne est un vaste domaine qu'elle essaie de vous faire partager. Entre les montagnards et autres alpinistes qui s'essaient à l'écriture et les grands écrivains qui s'essaient à la montagne, les lectures ne manquent pas ! Elle chronique également des films, expos... Pour la contacter directement : adelie@altitude.news !

Voir tous les articles de Adélie F. →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.