L’Alpinisme inscrit à l’UNESCO : plus qu’une étape !

Dans quelques mois, les défenseurs de l’Alpinisme seront fixés. C’est le 12 décembre prochain, en réunion à Bogota (Colombie), que les membres de la convention du Patrimoine Culturel Immatériel vont se réunir. A l’issue de cette session, ils rendront leur verdict et l’Alpinisme pourrait bien se retrouver classé ! L’art de gravir les montagnes deviendrait un bien commun de l’Humanité…

Cette inscription à l’UNESCO est portée par la région du Mont Blanc où Italie, France et Suisse se sont associées pour monter un dossier commun. La candidature a été déposée en mars 2018. Une telle inscription au Patrimoine Culturel Immatériel de l’Humanité serait une véritable reconnaissance universelle de « savoir-faire, de savoir-être et de valeurs spécifiques ancrées dans la pratique depuis des siècles ». Ce serait aussi une base solide pour défendre « l’activité et sa pratique » là où elles sont menacées.

A aujourd’hui, les associations d’alpinisme revendiquent quelques 3 millions de membres, dans près de 70 pays. Et ce n’est que la partie émergée de l’iceberg des pratiquants qui ne sont pas tous membres d’un club. SI l’UNESCO confirme ce classement, la journée du 13 décembre pourrait être très festive. Un programme d’animations est en cours d’élaboration à Orsières (Suisse), Chamonix (France) et Courmayeur (Italie).   

Illustration  © Wikipedias

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here