flaine musée

Flaine : visiter la station ou traverser un musée à ciel ouvert !

Depuis le toit de la galerie marchande, les « Trois Hexagones » de Vasarely dominent le centre de la station. A deux pas de là, aux détours d’une rue couverte, on s’attarde sur « les Faisceaux » de David Hanich qui jouent avec ombres et lumières sur les piliers en béton. Un peu plus haut, « Le Boqueteau des 7 arbres » est monumental. Cette œuvre en résine et polyuréthane de Jean Dubuffet mesure près de 9 mètres de haut. En s’éloignant vers le téléphérique, le regard est attiré par une « Tête de femme », signée Picasso. Sans compter les œuvres de Carl Nesjar, Philippe Pastor, Vera Cardot, Pol Bury ou encore Monique Frydman que l’on peut découvrir au détour d’une rue. Et pourtant, on n’est pas dans un musée mais bien à Flaine, station de ski de Haute-Savoie.

Un projet né dans les années 1960

Une station de montagne à l’histoire étroitement connectée au monde de l’art. En 1959, Eric et Sylvie Boissonnas se lancent dans un pari un peu fou. Ce couple d’amateurs d’art moderne et de musique classique, issu de familles d’entrepreneurs, s’investit dans le projet de Flaine, aux cœurs des 30 Glorieuses.

L’objectif ? Créer sur un site complètement vierge, un « prototype d’urbanisme, d’architecture et de design ». Car au-delà des œuvres qui sont exposées dans les rues et les bâtiments publics de la station, c’est l’architecture qui frappe le regard du visiteur. Des constructions laissant une place importante au béton, loin des standards de l’architecture traditionnelle de montagne. Et pourtant, les immeubles se fondent dans le paysage.

Lire aussi : Le Funiflaine, les travaux de l’ascenseur valléen pour 2021

Voisin des Boissonnas aux Etats-Unis, l’architecte Marcel Breuer prend la direction des opérations en 1960. C’est à ce Hongrois que l’on doit notamment le Palais de l’UNESCO à Paris et de nombreux projets outre-Atlantique comme le Whitney Museum de New York. Il dessine les plans de la station et notamment certains bâtiments emblématiques telle la Chapelle Œcuménique classée depuis 2014, ou l’hôtel Le Flaine qui surplombe en partie le vide.

Hotel Le Flaine © OT Flaine-M.Dalmasso

En saison, une visite de la station (gratuite !) est organisée chaque semaine par le Centre d’Art de Flaine. Et les visiteurs pourront également flasher des QR codes à proximité des œuvres notamment pour accéder à des bonus vidéo.

Illustration principale © Boqueteau de Dubuffet – OT Flaine-Monica Dalmasso

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *