Ce supervolcan du Yosemite qui va tous nous anéantir (ou pas) !

A lire une certaine presse ces derniers jours, on croirait la fin du monde arriver. « Un supervolcan menaçant l’humanité », « un volcan capable de détruire la Terre », « Supervolcan, après lui : le déluge ! », « une éruption qui pourrait mener à la fin de la civilisation humaine », « le scénario catastrophe »… Si le parc américain du Yosemite renferme bien un supervolcan, et si ces volcans aux dimensions gigantesques peuvent avoir des conséquences très graves s’ils entrent en éruption… l’histoire s’arrête là ! Car le volcan du Yosemite ne compte pas exploser de sitôt. Pour autant, les scientifiques le suivent de près et réfléchissent à des solutions capables de prévenir voire d’empêcher une hypothétique éruption.

Tous les 600.000 ans ?

La caldeira du Yellowstone a explosé il y a quelques 640.000 ans. Cette éruption n’est probablement pas la dernière, le volcan n’étant qu’endormi. Pour autant, si l’activité géothermique de la région est bien visible (avec ses geysers et ses sources d’eau chaude), rien n’indique qu’une telle éruption pourrait se produire dans un avenir proche. Environ 600.000 ans séparaient la dernière éruption de la précédente ; rien n’indique pour autant que l’écart avant la prochaine sera le même. Les scientifiques américains sont néanmoins attentifs à l’activité du volcan, histoire de pouvoir alerter en cas d’activité volcanique plus importante.

Plusieurs articles citent à l’envi un papier de la BBC qui évoquait les idées de la NASA pour faire face à ce supervolcan. L’article date de mi-2017, et les réflexions de la NASA sont encore plus anciennes. Les idées sont simples, en récupérant une partie de la chaleur de la chambre magmatique du volcan, on réduirait à néant les risques d’explosion. L’idée d’une centrale géothermique géante a donc été citée. Il n’est pas indiqué que la NASA réfléchit à ces projets parce qu’une éruption se rapproche.

Une terrible famine, ben voyons…

Pour enfoncer le clou, les articles évoquent la terrible famine qui suivrait l’hiver volcanique provoqué par l’explosion. Le chiffre répété est : 74 jours de réserves alimentaires à l’échelle mondiale ; s’il est effectivement issu de calculs des Nations Unies réalisés en 2012 (sur un autre sujet), il sous-entendrait que la totalité du globe serait plongé dans une nuit terrible et que l’agriculture de la planète serait anéantie. A y regarder de plus près, le nuage dégagé par une telle éruption ne couvrirait pas l’ensemble du globe, une partie seulement, et ces histoires de famine ne seraient pas aussi globales qu’évoqué.

En résumé, il existe bien un supervolcan particulièrement puissant dans le parc américain du Yellowstone. Ce volcan est très surveillé mais n’a pas plus de chance d’exploser aujourd’hui qu’il y a 2000 ans. Fin de l’histoire !

Ce supervolcan du Yosemite qui va tous nous anéantir (ou pas) !
3.9 (78.33%) 12 votes

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here