Les glaciers tiédissent et les robinets se tarissent…

L’an dernier, une équipe de scientifiques de l’Université de Leeds avaient mené une expédition en haute montagne. Ils s’étaient installés sur les glaciers de la Vallée de l’Everest. Dans le cadre du EverDrill Project, ils avaient mesuré en trois points de forages la température de la glace. Mesures en surface ainsi qu’à différentes profondeurs. Les premiers résultats ont été publiés cette semaine. Dans Scientific Reports le Dr Duncan Quincey, qui a co-dirigé cette étude, explique que la glace était bien plus chaude qu’imaginée. « les températures que nous avons mesurées sur les différents sites de carottage sur le Glacier du Khumbu était plus chaudes que ce que nous prévoyions – et espérions – trouver ! ». La température la plus froide mesurée est de l’ordre de -3,3 °C. La glace la plus froide n’est que 2 degrés en dessous de la température moyenne annuelle de l’air.

Le recul des glaciers a une conséquence directe

Pour les auteurs de l’étude, la conclusion est claire. Ce type de glacier est extrêmement vulnérable aux variations climatiques. « La glace ‘tiède’ est particulièrement vulnérable (…) même une légère augmentation de la température peut déclencher la fonte ». Et les conséquences ne sont pas seulement celles du recul des glaciers. L’eau qui s’écoule progressivement à travers les glaciers de l’Himalaya constitue « une part cruciale de l’approvisionnement en eau de millions d’habitants en contre-bas ». Une fonte accélérée mettrait en péril cette source vitale pour les peuples de l’Hindu Kush et de l’Himalaya.

Katie Miles, auteur principal de cette étude, explique néanmoins que rien ne permet d’affirmer que les autres glaciers de l’Himalaya présentent les mêmes caractéristiques internes que le Glacier du Khumbu. Mais « les informations tirées du projet EverDrill peuvent aider les scientifiques à prévoir (…) la durée pendant laquelle la région peut compter sur l’eau de fonte pour alimenter l’approvisionnement en eau en aval. ».

Lire aussi : Atlas des glaciers disparus, de Sylvain Coutterand

Illustration © Goutam1962 

Les glaciers tiédissent et les robinets se tarissent…
4.7 (93.33%) 3 votes

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here