montagnes océans

Les micro-organismes des océans ont permis la création des montagnes

Des recherches menées par une équipe de l’Université d’Aberdeen font un lieu entre la vie dans les océans et l’élévation des montagnes.

Dans un article paru le 26 novembre dernier dans la revue Nature, une équipe de chercheurs britanniques s’est intéressé aux mécanismes de formation des montagnes. En étudiant des montagnes aux quatre coins du monde, ces scientifiques ont démontré que « la clé de la formation des montagnes était la vie ». En l’occurrence, des millions de micro-organismes, du plancton, des bactéries ont formé des couches carbonées au fond des océans. Cette couche, plus malléable, plus déformable, plus fragile, a aisément été mise en mouvement par la tectonique et a donné naissance aux montagnes.

Lire aussi : Les glaciers disparaissent, la biodiversité surprend les chercheurs

Des montagnes favorisées par la vie dans les océans

Un phénomène de sédimentation qui aurait commencé il y a quelques 2 milliards d’années et encore d’actualité « il y a 100 millions d’années quand la plupart des montagnes se sont formées ». Plus récemment encore, ce sont les couches de sédiments paléo-protérozoïques qui ont permis la formation de l’Himalaya, il y a 50 millions d’années. La vie marine est donc un élément clé de ce processus. Des phénomènes de déformations des plaques produits par la tectonique existaient déjà. Mais ce carbone issu des sédiments joue un rôle de lubrifiant qui facilite grandement la création de ces structures géologiques appelées montagnes.      

Illustrations © Pixabay

4.6/5 - (11 votes)

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.