bouquetins nocturnes

Les bouquetins changent leurs habitudes et les loups se réjouissent !

Dans les Alpes, le réchauffement climatique aurait des conséquences inattendues sur le comportement des animaux. Ainsi les bouquetins modifient leurs habitudes, et les loups pourraient en bénéficier.

Une étude italienne s’est intéressée aux stratégies d’adaptation de certains animaux de montagne au réchauffement climatique. Leur étude se focalise notamment sur le bouquetin via l’analyse des comportements de 47 animaux pendant plus de 10 ans. Leur conclusion est que face à des journées de plus en plus chaudes, les bouquetins ont tendance à développer leurs activités nocturnes. La fraicheur de la nuit serait plus propice à leur activité même si de nouveaux dangers peuvent apparaitre. Les déplacements en terrain accidentés sont évidemment plus dangereux quand la lumière vient à manquer. Mais un des principaux dangers pourrait être lié aux prédateurs. Car en déplaçant son activité vers la nuit, le bouquetin risque fort de croiser un autre animal qui privilégie la nuit pour chasser : le loup.

Lire aussi : 5.000 € pour un trophée de bouquetin sur ma cheminée !

D’après l’étude, les loups ne dissuadent pas les bouquetins de devenir des animaux nocturnes. Dans les régions où le prédateur est le plus présent, les bouquetins ont le même comportement. D’après les scientifiques auteurs de l’étude, cette tendance pourrait affecter la dynamique de la population de bouquetins. Au-delà des interactions risquées avec les prédateurs, la capacité à trouver de la nourriture la nuit est aussi une source d’inquiétude pour les chercheurs.

Illustration © Pixabay

Notez cet article

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *