événement snow for refugees

Snow for refugees : des migrants sur les skis à Praz-sur-Arly !

L’événement «  Snow for Refugees » organisé par l’ONG « Riders for Refugees » se tiendra à Praz-sur-Arly en mars prochain. L’occasion de parler de l’association et de son travail au quotidien, notamment de collecte et de distribution de vêtements chauds pour les réfugiés. « Le flux d’immigration vers l’Europe n’est pas prêt de se tarir, les besoins en vêtements chauds non plus. Ces voyageurs forcés ne sont pas des chiffres, mais des personnes avec des espoirs, des peurs, des souffrances et en hiver, le froid qui les guette » explique David Malacrida, Président de « Riders for Refugees ». Qu’ils transitent pas les montagnes ou vivent dans les rues de Paris ou dans des camps e réfugiés, ces hommes, femmes et enfants font face à des conditions très difficiles, notamment en hiver.

Basée à Annecy, l’association a récolté en 2019 quelques 10.000 vêtements, le double de 2018 ! Des particuliers, comme des marques de l’outdoor se prennent au jeu et donnent des vêtements. Au terme d’une chaîne logistique gérée par des bénévoles, ces vêtements chauds arrivent sur le dos des réfugiés : au Refuge de Briançon, à Paris, à Calais… Sur le terrain, des associations partenaires reçoivent les cartons de vêtements et les distribuent à ceux qui en ont besoin. Et la mission de Riders for Refugees n’est pas prête de s’éteindre : « Aux vues des demandes des associations, les besoins ne cessent d’augmenter, l’état ne fait toujours pas son travail d’accueil » confirme David Malacrida.

Un événement en montagne pour les réfugiés !

Des vêtements c’est bien, mais l’ONG ne s’arrête pas là. Le 7 mars prochain, elle organise un événement à Praz-sur-Arly (Haute-Savoie) pour à la fois sensibiliser le public mais surtout permettre à une cinquantaine de réfugiés de découvrir la pratique du ski et d’autres sports de glisse, “Snow for Refugees” !

En février 2018, déjà à Praz-sur-Arly, trois migrants avaient découvert le ski aux côtés de la championne Coline Ballet-Baz. Cette année, l’opération se fera à plus grande échelle avec de nombreuses animations à commencer par une démo de free-style ! Il faut dire que l’association est parrainée par de grands noms de cet univers : Marion Haerty, Victor Daviet, Léo Taillefer en sont quelques exemples ! L’implication sans faille de la station de Praz-sur-Arly ainsi que ses commerçants et de nombreux habitants est à souligner !

Voir aussi : Safety Shred Days, priorité à la sécurité début janvier à Arêches-Beaufort !

Illustration Snow for Refugees © David Malacrida – elmerjack.com

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Une réflexion sur « Snow for refugees : des migrants sur les skis à Praz-sur-Arly ! »

  1. C’est bien de mettre en avant et de le faire savoir que des gens, des assoces aident ces êtres qui ont tout quitté pour essayer de vivre une vie meilleure. Quand on pose sa vie dans la balance pour traverser la Méditerranée après un voyage de plusieurs mois en Afrique ou en Asie dans des canots de fortune que nous, européens on ne prendraient pas pour rejoindre l’Angleterre, c’est que la vie dans leur pays d’origine ne doit pas être rose.
    Heureusement, le France a ce maillage, ces ONG et ces volontaires, ces bénévoles et ces sportifs , ces parrains, sa marraine et surtout Praz-sur-Arly qui permet à l’État de se dédouaner. Et si notre pays comme tout autres “ne pourra accueillir toute la misère du monde”, au moins tendons la main à ce que nous recevons. Car le 10 et 11 janvier à Paris comme dans 265 villes de France, suite aux attentats djihadistes des 7, 8 et 9 janvier 2015, la France est descendue spontanément dans la rue le 10, on était quatre millions sur les deux jours, le rassemblement le plus important depuis la libération de Paris et j’ai vu la France, ce pays que j’aime et ces françaises et français étaient asiatiques, caucasiens, métissés, noirs, maghrébins ou blancs, et ça c’était le plus touchant, une France riche de sa diversité, car qu’on le veuille ou non, c’est le sens de l’histoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *