prime PGHM

500 à 650 Euros de prime mensuelle pour le secours en montagne !

Les secouristes fonctionnaires (PGHM, CRS) devraient bientôt voir leur feuille de paie s’animer. Leur ministre de tutelle vient d’annoncer l’instauration d’une prime « de risque » pour le secours en montagne.

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin était en visite à Chamonix en fin de semaine dernière. Et il n’a pas fait le déplacement les mains vides. Il est venu saluer les professionnels du secours en montagne et leur annoncer la mise en place d’une prime de risque afin de reconnaitre leur engagement et la difficulté de leur tâche. Quelques 500 Euros devraient ainsi s’ajouter tous les mois au bulletin de paie des CRS et Gendarmes de Haute-Montagne qui se consacrent au secours. Au total sur l’ensemble des massifs, quelques 470 personnes sont concernées.

Une prime de risque pour le secours en montagne

Une « revalorisation » qui devrait intervenir dès le mois d’avril. Le ministre a évoqué une promesse d’il y a plus d’un an. Notamment née après l’émoi suscité par le crash fatal d’un hélicoptère de secouristes et par d’autres incidents. La prime sera de 500 Euros mais pourra grimper jusqu’à 650 Euros dans le cas de fonctionnaires avec une qualification supplémentaire. Au total, un coût annuel estimé à près de 3 millions d’Euros pour les services de l’Etat.

Illustrations © Pixabay

1.2/5 - (114 votes)

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.