Queenstown bombe

La bombe était en réalité un gadget pour skieurs !

Vent de panique dans le sud de la Nouvelle-Zélande la semaine dernière. Aéroport fermé, voyageurs évacués, avions détournés. L’alerte à la bombe n’était pourtant pas si grave…

Le 5 octobre dernier, l’aéroport de Queenstown (Nouvelle-Zélande) a été fermé pendant plusieurs heures après une alerte à la bombe. De nombreux passagers ont été évacués pendant que les équipes de déminage arrivaient. La vérification d’un bagage avait alerté la sécurité et mis en route toute une procédure. Un dispositif électronique semblait suspect. Six heures plus tard, l’aéroport a pu rouvrir. Les démineurs ont découvert qu’il s’agissait en réalité de chaufferettes pour chaussures de ski. Point de bombe mais un système électronique pour tenir les pieds des skieurs au chaud… Il se trouve que l’aéroport de Queenstown est la porte d’entrée d’une région riche en stations de ski. C’est une saison hivernale très enneigée qui se termine actuellement en Nouvelle-Zélande.

Illustration © Pixabay

4.7/5 - (6 votes)

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.