Vol Népal – Bhoutan : quand un Airbus slalome entre les montagnes !

Il n’existe aucun vol depuis l’Europe à destination du Bhoutan. Pour arriver dans ce petit royaume bouddhiste niché au cœur de l’Himalaya, il faut donc faire une escale en Inde, à Singapour, en Thaïlande ou au Népal. Sur ces images, vous allez embarquer à bord d’un des deux Airbus A319 de la Compagnie Bhutan Airlines. Avec Druk Air, la compagnie nationale, c’est le seul moyen d’entrer dans le pays par les airs. La vidéo est l’œuvre d’un Youtuber d’origine chinoise, Sam Chui, qui parcourt le monde pour tester différentes compagnies aériennes.

Sur ce vol, il a la bonne idée de s’installer dans le cockpit pour nous faire découvrir des vues impressionnantes. Du décollage à Katmandou jusqu’à l’atterrissage à Paro, en passant pas le survol de la région de l’Everest, le vol vaut le voyage. Le pilote qui fait une petite prière avant de s’engager dans l’approche finale entre les montagnes, n’a rien de rassurant… Ne pas rater, à partir de la minute 6:00, le pilote qui décrit les montagnes que l’on aperçoit : Cho Oyu, Everest, Lhotse, Makalu… A 10:50, la phase finale commence avec la prière du pilote. Atterrissage à 13:38.

Lire aussi : Top 5 des aéroports les plus hauts du monde !

Aéroport de Paro, Bhoutan

L’aéroport sur lequel l’avion va se poser est situé à quelques dizaines de kilomètres de Thimphu, la capitale bhoutanaise. Il est entouré par des sommets qui dépassent les 5.000 mètres mais n’est situé qu’à 2.200 mètres d’altitude. Résultat, il faut slalomer entre les montagnes pour atteindre la piste. La piste n’est pas équipée pour accueillir des atterrissages par tous les temps, il faut que la visibilité soit bonne pour s’y poser. Les vols de nuit sont également interdits. Près de 400.000 voyageurs sont passés par l’aéroport en 2018, ce qui le classe quelque part entre les aéroports de Clermont-Ferrand et de Carcassonne en termes de trafic.

Illustration © Sam Chui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here