Marc Batard

Marc Batard veut gravir l’Everest à 70 ans, pour la bonne cause !

Alpiniste star dans les années 1980, le Français Marc Batard est connu pour ses ascensions sur les 8.000 himalayens. On retient souvent son chrono record sur l’Everest en 1988, mais il ne s’agit là que d’un de ses nombreux exploits. En Mai 2022, il compte gravir à nouveau le toit du monde. Il aura alors 70 ans.

Son projet ? Financer la construction d’une école dédiée aux professionnels de la très haute montagne. Il explique que ce manque de formation « est source de nombreux accidents en très haute altitude ». Baptisée HIMS, pour Himalayan International Mountain School, son ouverture nécessite des fonds importants que Marc Batard s’emploie à réunir. Quelques images de la future école ci-dessous, située au Népal.

Avant 2022 qui devrait conclure deux ans de collecte de fonds, l’alpiniste français organise ce qu’il a appelé « La Caravane de la Transmission ». La première étape avait lieu pour Noël dans le Massif du Mont Blanc. En plein hiver, Batard a grimpé au sommet, en compagnie du Népalais Pasang Nuru Sherpa et du Pakistanais Ali Sadpara. Un réveillon de la Saint Sylvestre passé dans le froid des Alpes pour médiatiser son projet. Il continuera dans les mois à venir, notamment en mai prochain à l’Annapurna ou à l’été 2021 au K2.

Lire aussi : le Khumbu Climbing Center fête ses 15 ans !

Pour faciliter le financement de son projet, Marc Batard a déjà trouvé des partenaires mais le grand public peut également participer, grâce à une plateforme de crowdfunding.

Illustration © M.Batard – HIMS

Eric T.

Eric, spécialiste de l'univers de la montagne, a mis son baudrier et ses crampons de côté pour rédiger des articles pour : Altitude.news. Business, Nature et Alpinisme sont les trois rubriques principales dans lesquelles vous pouvez retrouver ses articles. Ce montagnard d'adoption est à l'affût d'histoire et d'anecdotes insolites à partager avec ses lecteurs. Pour le contacter directement : eric@altitude.news !

Voir tous les articles de Eric T. →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *